74e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 74e division)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

74e Division de Infanterie
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division de Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - Bataille de la trouée de Charmes
1916 - Bataille de Verdun
1918 - 3e Bataille de l'Aisne
1918 - Offensive des Cent-Jours
(3e Bataille de Picardie)
(bataille de Somme-Py)
(bataille de Champagne et d’Argonne)
(Bataille du Chesne)

La 74e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 74e division d'infanterie[modifier | modifier le code]

  • Mobilisation - 29 février 1916 : général Bigot
  • 1er mars 1916 - 23 décembre 1918 : général de Lardemelle

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

  • Infanterie :
222e régiment d'infanterie, août 1914 - décembre 1917 (dissolution)
299e régiment d'infanterie, août 1914 - novembre 1918
36e régiment d'infanterie coloniale, d'août 1914 - juin 1915 (transfert à la 16e D.I.C.)
53e bataillon de chasseurs alpins, mobilisation - août 1914 (transfert à la 28e D.I.)
54e bataillon de chasseurs alpins, mobilisation - octobre 1914 (transfert au groupement des Vosges, puis à la 77e D.I.)
223e régiment d'infanterie, août 1914 - juin 1916 (dissolution)
230e régiment d'infanterie, août 1914 - novembre 1918
333e régiment d'infanterie, août 1914 - mars 1917 (transfert à la 157e D.I.)
51e bataillon de chasseurs alpins, mobilisation - août 1914 (transfert à la 28e D.I.)
62e bataillon de chasseurs alpins, mobilisation - août 1914 (transfert à la 28e D.I.)
43e bataillon de chasseurs à pied, octobre 1914 - mars 1916 (transfert à la 133e D.I.)
50e bataillon de chasseurs à pied, octobre 1914 - juin 1918
70e bataillon de chasseurs alpins, octobre 1914 - juin 1918
66e bataillon de chasseurs à pied, décembre 1917 - juin 1918
5e régiment de tirailleurs de marche, juin - novembre 1918
  • Cavalerie :
2 escadrons du 2e régiment de dragons, août 1914 - janvier 1916 (dissolution)
2 escadrons du 11e régiment de chasseurs à cheval, janvier - juillet 1916
1 escadron du 12e régiment de hussards, juillet 1916 - novembre 1918
1 escadron du 1er régiment de spahis, novembre 1918
  • Artillerie :
54e régiment d'artillerie de campagne (1 groupe)
1er régiment d'artillerie de montagne (2 groupes)
  • Génie :
4e régiment du génie (compagnie 13/14)

Historique[modifier | modifier le code]

Mobilisée dans la 14e région

1914 - 1915[modifier | modifier le code]

28 août : prise de Gerbéviller. À partir du 2 septembre, mouvement vers Rehainviller ; à partir du 5 septembre, attaque allemande et contre-attaques françaises vers Rehainviller et le bois Saint-Mansuy ; puis attaques françaises vers Chaufontaine-Hériménil.
26 octobre : éléments engagés dans une action locale vers Réchicourt-la-Petite.
16 - 18 février 1915 : éléments engagés dans la reprise du signal de Xon et de Norroy.
18 juin : attaque allemande vers Emberménil.
10 juillet : déplacement du secteur vers la droite entre la Vezouze et le Sânon.
15 juillet, 8 octobre : attaques allemandes vers Leintrey, Reillon et le bois Zeppelin.
30 septembre : extension du front à gauche jusqu'à Bezange-la-Grande.
15 octobre : attaque française dans la même région.
4 novembre : réduction du front, à gauche jusqu'à la voie ferrée d'Avricourt.
  • 28 décembre 1915 - 3 février 1916 : retrait du front, puis à partir du 30 décembre mouvement vers le camp de Saffais ; repos et instruction. À partir du 19 janvier, travaux sur la rive droite de la Meurthe.

1916[modifier | modifier le code]

  • 3 février - 18 août : mouvement vers le front par Malzéville et Custines ; puis occupation d'un secteur entre Pont-à-Mousson et Armaucourt. Réduction à droite du 6 mars au 28 mai jusqu'à Nomeny.
  • 18 août - 7 septembre : retrait du front, repos vers Flavigny-sur-Moselle; puis instruction au camp de Saffais. À partir du 2 septembre, transport par V.F. dans la région de Ligny-en-Barrois ; repos.
  • 7 septembre - 5 octobre : transport par camions vers le front ; occupation d'un secteur vers le bois de Vaux-Chapitre et la ferme Dicourt.
  • 5 - 21 octobre : retrait du front ; repos vers Vavincourt.
  • 21 - 30 octobre : transport à Verdun et à partir du 23 octobre occupation d'un secteur vers le bois de Vaux-Chapitre et la ferme Dicourt. Engagée le 24 octobre dans la Première Bataille offensive de Verdun. Prise de la batterie de Damloup et du bois Fumin. Puis occupation des positions conquises vers l'étang de Vaux et la ferme Dicourt.
  • 30 octobre - 15 novembre : retrait du front ; repos au sud de Revigny-sur-Ornain.
  • 15 novembre 1916 - 27 janvier 1917 : transport par camions et occupation d'un secteur sur les Hauts-de-Meuse vers Dompcevrin et le bois Loclont.

1917[modifier | modifier le code]

  • 27 janvier - 1re février : retrait du front ; repos vers Vaubecourt.
  • 1er février - 7 mars : transport par camions dans la région de Verdun, puis occupation d'un secteur vers Louvemont et la ferme des Chambrettes.
4 mars : violente attaque allemande.
  • 7 - 31 mars : retrait du front, repos à Verdun, puis à partir du 11 mars vers Ligny-en-Barrois. À partir du 23 mars, mouvement par étapes vers le front.
  • 31 mars - 11 juin : occupation d'un secteur entre Maisons de Champagne et l'Aisne.
  • 11 - 27 juin : retrait du front et repos à l'ouest de Sainte-Menehould.
  • 27 juin - 2 juillet : transport par camions dans la région de Jonchery-sur-Vesle ; repos.
  • 2 juillet - 17 septembre : mouvement vers le front et occupation d'un secteur entre l'Aisne et la Miette, étendu à droite le 17 août jusque vers Sapigneul.
  • 17 septembre - 3 octobre : retrait du front ; repos vers Ville-en-Tardenois.
  • 3 octobre 1917 - 4 février 1918 : occupation d'un secteur entre Sapigneul et la Miette.

1918[modifier | modifier le code]

Rattachement[modifier | modifier le code]

  • Affectation organique
Mobilisation : Armée des Alpes
août 1914 : 2e G.D.R.
mars 1915 : Isolée
juin 1917 : 38e C.A.
16 septembre 1914 - 8 janvier 1915
19 août - 16 septembre 1914
2 septembre 1916 - 25 mars 1917
17 juin - 4 septembre 1918
25 mars - 27 juin 1917
4 septembre - 11 novembre 1918
27 juin 1917 - 29 mars 1918
29 mars - 2 juin 1918
3 - 17 juin 1918
  • Armée des Alpes
2 - 17 août 1914
  • Détachement d'armée de Lorraine
11 mars 1915 - 2 septembre 1916
  • G.P.E.
8 janvier - 11 mars 1915
  • Intérieur
17 - 19 août 1914

L'entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).

articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]