Epsilon Serpentis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ε Serpentis)
ε Serpentis
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 15h 50m 49,0s
Déclinaison 4° 28′ 40″
Constellation Serpent
Magnitude apparente 3,71

Localisation dans la constellation : Serpent

(Voir situation dans la constellation : Serpent)
Serpens Caput IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral A2Vm
Astrométrie
Distance 70,3 ± 1,1 al
(21,6 ± 0,3 pc)
Magnitude absolue 2,04
Caractéristiques physiques

Autres désignations

37 Serpentis, HR 5892, HD 141795, SAO 121218, HIP 77622

Epsilon Serpentis (ε Ser, ε Serpentis) est une étoile de la constellation du Serpent, dans sa tête (Serpens Caput). Epsilon Serpentis est une étoile blanche de la séquence principale de type A avec une magnitude apparente de +3,71. Elle est à environ 70,3 années-lumière de la Terre. Cette étoile a un rayon égal à 1,8 fois celui du Soleil et est 12 fois plus lumineuse que celui-ci, son enveloppe externe ayant une température effective de 8084 K[1].

Noms traditionnels[modifier | modifier le code]

Elle fait partie de l'astérisme arabe al-Nasaq al-Yamānī, « La ligne du sud » de al-Nasaqān « Les deux lignes »[2], avec α Ser (Unukalhai), δ Ser (Qin, Tsin), δ Oph (Yed Prior), ε Oph (Yed Posterior), ζ Oph (Han) et γ Oph (Tsung Ching)[3].

Selon le catalogue d'étoiles du Technical Memorandum 33-507 - A Reduced Star Catalog Containing 537 Named Stars, al-Nasaq al-Yamānī ou Nasak Yamani était le nom porté par deux étoiles : δ Ser étant Nasak Yamani I et ε Ser étant Nasak Yamani II (excluant α Ser, δ Oph, ε Oph, ζ Oph et γ Oph)[4].

En chinois, 天市右垣 (Tiān Shì Yòu Yuán), signifiant mur droit de l'enceinte du marché céleste, fait référence à un astérisme qui représente sept anciens états de Chine et qui marque la bordure droite de l'enceinte, constitué de ε Serpentis, β Herculis, γ Herculis, κ Herculis, γ Serpentis, β Serpentis, α Serpentis, δ Serpentis, δ Ophiuchi, ε Ophiuchi et ζ Ophiuchi[5]. Par conséquent, ε Serpentis elle-même est appelée 天市右垣八 (Tiān Shì Yòu Yuán bā, la huitième étoile du mur droit de l'enceinte du marché céleste) et représente l'état Ba (巴) (ou Pa)[6],[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Epsilon Serpentis » (voir la liste des auteurs).
  1. Tabetha S. Boyajian, Harold A. McAlister, Gerard van Belle, Douglas R. Gies, Theo A. ten Brummelaar, Kaspar von Braun, Chris Farrington, P. J. Goldfinger, David O'Brien, J. Robert Parks, Noel D. Richardson, Stephen Ridgway, Gail Schaefer, Laszlo Sturmann, Judit Sturmann, Yamina Touhami, Nils H. Turner et Russel White, « Stellar Diameters and Temperatures. I. Main-sequence A, F, and G Stars », The Astrophysical Journal, vol. 746, no 1,‎ , p. 101 (DOI 10.1088/0004-637X/746/1/101, Bibcode 2012ApJ...746..101B, arXiv 1112.3316). See Table 10.
  2. Smart, T., Kunitzsch, P., A Dictionary of Modern Star names: A Short Guide to 254 Star names and Their Derivations, Cambridge, MA, Sky Publishing, (ISBN 1-931559-44-9), p. 31
  3. R. H. Allen, Star Names: Their Lore and Meaning, New York, NY, Dover Publications Inc (réimpression), (ISBN 0-486-21079-0, lire en ligne), p. 243
  4. Jack W. Rhoads - Technical Memorandum 33-507-A Reduced Star Catalog Containing 537 Named Stars, Jet Propulsion Laboratory, California Institute of Technology; November 15, 1971
  5. (zh) 中國星座神話, written by 陳久金. Published by 台灣書房出版有限公司, 2005, (ISBN 978-986-7332-25-7).
  6. Star Names - R.H.Allen p.376
  7. (zh) AEEA (Activities of Exhibition and Education in Astronomy) 天文教育資訊網 2006 年 6 月 24 日
  8. (zh) English-Chinese Glossary of Chinese Star Regions, Asterisms and Star Name, Hong Kong Space Museum. Accessed on line November 23, 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]