Übel Blatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Übel Blatt
ユーベルブラット
(Yūberu Buratto)
Type Seinen
Genre Aventure, action, dark fantasy
Manga
Auteur Etorōji Shiono
Éditeur (ja) Square Enix
(fr) Ki-oon
Prépublication Drapeau du Japon Young Gangan
Big Gangan
Sortie initiale en cours
Volumes 18

Übel Blatt (ユーベルブラット, Yūberu Buratto?) est un manga de dark fantasy de Etorōji Shiono. Il est prépublié entre décembre 2004 et novembre 2009 dans le magazine Young Gangan de Square Enix, et est prépublié dans le magazine Big Gangan depuis août 2011, et dix-huit tomes sont sortis en mai 2015. La version française est éditée par Ki-oon, et dix-sept volumes sont sortis en avril 2015.

Ce manga est réservé à un public averti, puisqu'il contient des scènes de violence et quelques scènes sexuellement explicites. Ce manga a obtenu le prix seinen aux Japan Expo Awards 2008 qui récompense le meilleur manga du genre[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans un monde séparé entre l'empire de Szaaland et un endroit mystérieux nommé « Wischtech » surnommé par ailleurs l'empire du mal, où une guerre eut lieu entre les forces maléfiques de Wischtech et les autres.

Le scénario est centré sur une légende qui raconte que, pour vaincre l'armée des ténèbres de Wischtech, l'Empereur missionna quatorze guerriers à qui il confia, quatorze Lances sacrées. Trois d'entre eux, les « Glorieux guerriers sans retour », périrent au combat. Quatre autres, surnommés les « Lances de la Trahison », furent exécutés par leurs compagnons pour félonie. Les sept derniers accomplirent leur mission et furent accueillis en héros à leur retour. Ainsi est née la légende des Sept Héros.

Vingt ans se sont écoulés. Une rébellion éclate dans les Provinces frontalières de l'empire de Szaaland, menée par des individus prétendant être les « Lances de la Trahison ». Mais ces derniers se heurtent à une résistance inattendue de la part d'un individu isolé qui semble bien connaître les quatorze guerriers élus, et qui met en doute la légitimité des 7 héros.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Köinzell (ケインツェル, Keintseru?)

Il est le protagoniste de l'histoire. Sous ses apparences d'adolescent semi-elfe se cache un guerrier redoutable qui possède une maîtrise exceptionnelle de l'épée. Il est en fait Ascheriit, l'une des Lances de la Trahison, censé être mort. Il s'en est sorti en mangeant un haut elfe avant de mourir. Son corps actuel a mis 20 ans de souffrances à se stabiliser, mais demeure encore fragile. Il est d'ailleurs trop faible pour bien suivre les mouvements de l'art de l'épée tels qu'Ascheriit les avait appris. Ce corps puise sa force dans la Lune. Une fois sa nature d'elfe a pris le dessus et son corps s'est transformé: des ailes noires sont apparues... Köinzell est considéré comme un rebelle et un traître à tort, car son but est de venger ses compagnons morts trahis par les « Sept héros », qui sont des seigneurs adulés par le peuple (en ayant usurpé le rôle des « Lances de la trahison »). Cependant, il est quelqu'un de profondément gentil et courageux, et il compte bien payer le prix de ses crimes quand il en aura fini avec sa vengeance car il sait que malgré le mensonge sur lequel repose le mythe des "Sept héros", c'est lui qui aura mis Szaaland en état de crise en ébranlant les fondements de la paix de l'Empire.
Il est reconnaissable à sa cicatrice sur l'œil gauche et à ses longues nattes tressées blondes. Ses yeux sont rouges et ses cheveux très longs sont d'un blond délavé, un peu kaki très clair. Il a aussi une cicatrice en forme de croix sur la poitrine et les oreilles très effilées.

Ato (アト, Ato?)

Ato est une Kschalundienne, peuple frontalier considéré à tort comme des barbares. Elle perd son frère Krato lors d'une bataille et le retrouve sous l'emprise de la soi-disant 'Lance de la trahison', Güsstav. Cette dernière lui ordonna de tuer Köinzell si elle souhaitait récupérer son frère. Mais lors de leur rencontre, Köinzell échangea de place avec Ato et alla à la rencontre de Güsstav.
Ato détesta Köinzell pour s'être débarrassé de Krato et voulu venger son frère mais elle se rendit compte bien vite que Köinzell n'avait fait qu'abréger ses souffrances. Elle le suit finalement dans sa quête personnelle. Köinzell a, par ailleurs, délivré la sœur d'Ato, Sahren aux puissants pouvoirs elfiques, de l'emprise de Schtemwölech. Vido, ancien compagnon de Köinzell et vassal de la princesse Sahren l'emmènera ensuite avec lui, laissant Ato suivre le guerrier. À la suite de graves blessures, Köinzell l'aide en partageant son pouvoir elfique avec elle, et elle devient alors son apprentie et sa complice en laquelle il a entièrement confiance.
Elle avait les cheveux noirs, la peau blanches et les yeux violets, mais à la suite du don de sang de Köinzell, ses cheveux ont déteint et sont devenus bleu pastel presque blancs. C'est encore une adolescente d'environ 15 ans.

Peepi (ピーピ, Pīpi?)

C'est une jeune semi-elfe de la tribu Milel-Milael dont le village se situant dans les Provinces frontalières a été anéanti. N'ayant plus d'endroit où vivre, elle se rend à la frontière pour tenter d'entrer dans l'Empire clandestinement, cachée dans un chariot. Malheureusement, des gardes l'interceptent et menacent de l'exécuter. C'est alors que Köinzell intervient pour la sauver. Peepi n'est pas son véritable nom mais à chaque fois qu'elle veut le prononcer, quelqu'un l'interrompt et l'appelle par son surnom, donné à l'origine par Köinzell. Timide, naïve mais néanmoins courageuse malgré sa petite taille, elle est prête à tout pour suivre Köinzell et l'aider dans sa quête personnelle. Sa tribu est rare et possède le don d'insuffler de la magie dans les mots et de pouvoir communiquer avec les esprits. Peepi ne possède aucun don de combattante mais il s'avère qu'elle doit posséder ces pouvoirs innés chez les siens. On ne la voit les utiliser qu'une seule fois sous les directives d'un chevalier de l'Ordre des sept lances.
Elle a les cheveux mauves, les yeux lavande, les oreilles semi-pointues et la peau blanche. Elle a environ 10 ans.

Altea (アルテア, Arutea?)

Devenue passeuse, elle réussit à réaliser le rêve de nombreuses personnes, qu'elle aide à franchir la frontière de l'Empire clandestinement. Elle porte une blessure dans son cœur à la suite de la mort de son amant, un jeune homme blond dont on ne sait rien, lorsqu'ils avaient essayé de franchir la frontière des années auparavant. À sa première rencontre avec Köinzell, elle lui fait payer le passage en nature, car il lui rappelle l'homme qu'elle aimait. Après la destruction du mur des "Mille Silex", elle choisit d'accompagner Köinzell dans son périple dangereux autant que Peepi, et ils franchissent ensemble la frontière. Par la suite, elle reste dans la ville libre de Jullas-Abblas.
C'est une très belle jeune femme, séduisante et sexy. Elle a la peau blanche et les cheveux et les yeux noirs, un peu violets.

Guéranpen (ゲランペン, Gerampen?)

Au service du comte Schtemwölech, Guéranpen est témoin d'une atrocité commise par son "grand frère" le lieutenant Fargo. Suite à cela il tente de trouver des réponses et aide Köinzell a trouver le comte. Par la suite, il est accueilli par le groupe de Köinzell.

Rosen (ロズン, Rozun?)

Envoyé par Glenn dans les provinces frontalières à la suite d'une prédiction sur un nouveau héros, il y rencontre rapidement Köinzell et lui trouve rapidement des points communs avec Ascheritt puis confirmera son identité. Köinzell lui échappera sans difficulté. Bien qu'ayant appris la vérité, Rosen refuse de la révéler et de rester au service de Glenn, dans le but de préserver la stabilité de l'empire. Il fait partie des chevaliers des 7 lances, et un sens de la justice certain.

Elsaria Lahankreeb (エルサリア・ラハンクレーブ, Erusaria Rahankurēbu?)

Fille d'un prince électeur, elle est aussi membre des chevaliers des 7 lances, la garde personnelle de Glenn, et est juste et droite. Elle n'hésite pas à prendre des risques, en effet, elle est de celles qui n'auraient pas hésité à continuer une mission vouée à l'échec. Elle sera l'adversaire de Köinzell avec ses 3 compagnons dans la ville libre mais elle finira par découvrir la vérité. Elle a déjà réalisé une mission importante, en écrasant une rébellion avec ses compagnons, leurs présence ayant galvanisé le peu de soldats qu'elle avait rejoint. C'est une très belle jeune fille au sens de l'honneur infaillible. Avec ses camarades, elle prend possession du Dragon Volant construit par Glenn à Jullas-Abblas et décide de se battre pour rétablir la vérité sur les "Lances de la Trahison", notamment après la mort de Glenn. Elle aime particulièrement les bains, elle a d'ailleurs fais installer une baignoire sur la passerelle de commandement du Dragon Volant volé par son équipe, et se baigne même alors que le vaisseau est en plein combat.

Ikfès (イクフェス, Ikufesu?)

Il apparaît pour la première fois dans la ville libre de Jullas-Abblas où il ramène des soldats de Barestar à la raison.
On apprend par la suite qu'il est probablement le prochain maître de l'épée et est chevalier esclave du marquis Glenn. Il a fait ses armes au manoir de l'épée avec le professeur Guryë qui avait aussi entraîné Ascheritt. Il fera face à Köinzell, perdra, puis fera sienne l'ancienne épée en pierre elfique d'Ascheritt. Par la suite, on apprend par Glenn, qu'il est le fils d'une des lances de la trahison. Il affrontera quelque temps après Köinzell. Il arrive à contrer ses ailes noires, et à les lancer lui aussi, laissant le semi-elfe à moitié mort. Au moment de lui donner le coup de grâce, il lui tendra simplement la main en souriant, lui disant qu'il encore plein de choses à apprendre de lui. Deux mois plus tard, il est finalement nommé Maître de l'épée après sa victoire contre Koïnzell. Son nom complet est Ikfès Jebnaress, et c'est en réalité le fils de Kfer Jebnaress, et il s'est essentiellement battu au service de Glenn pour pouvoir retrouver son honneur de noble, sa famille ayant été déchue de ses droits après le retour des Sept Héros. Après la mort supposée de Köinzell, il reste au service du Marquis Lebellond qu'il avait rejoint après la mort de Glenn, et reçoit officiellement le titre de Maître de l'épée qui n'avait plus été porté depuis la mort du précédent porteur du titre et la trahison d'Ascheriit. Anoblit et recevant un petit domaine en récompense de ses services, il participe à la guerre au service de Lebellond.

Les Quatorze guerriers élus[modifier | modifier le code]

Une vingtaine d'années avant le début de l'histoire, une guerre terrible opposa l'empire de Szaaland à l'empire ténébreux de Witschech. Pour sceller les pouvoirs de Witschech et empêcher la destruction de l'empire, l'actuel empereur, Largor III, fit fabriquer quatorze lances sacrées et rassembla un groupe hétéroclites de héros aux origines diverses, aussi bien des nobles comme son fils et Kfer le seigneur de Jebr, que des personnes de basse extraction, comme Ascheriit ou Schtemwölech. Les quatorze guerriers luttèrent contre l'empire ténébreux et permirent la victoire de Szaaland dans la guerre, sept d'entre eux survécurent a la guerre et se firent appeler les "Sept Héros", trois périrent au cours de la guerre avant la bataille finale et furent connût comme les "Guerriers sans retour", les quatre derniers furent baptisés les "Lances de la Trahison" car ils changèrent de camp, selon le témoignage des Sept Héros. Ces derniers devinrent les piliers du semblant d'équilibre qui s'installa et qui existe encore au début du manga, ceux qui n'étaient pas nobles parmi eux furent anoblis par l'empereur et devinrent respectivement Comtes pour cinq d'entre eux, et Marquis pour les deux autres. Ils reçurent également la gouvernance des provinces entourant la capitale impériale à partir des "Provinces Frontalières", ces provinces sont actuellement connues comme étant la "Route des Héros".

Les Sept Héros[modifier | modifier le code]

Glenn (グレン, Guren?)

Il possède le statut de Marquis et de Seigneur de Jebr. L'« Ordre des chevaliers des 7 lances » est sa garde personnelle constituée de grands guerriers, qui agit comme un groupe d'intervention à travers tout Szaaland. Cette milice est constituée de volontaires qui ont tous une foi inconditionnelle en le Marquis. Il est le fils de l’Empereur Largor III qui n'a jamais eu de geste paternel à son égard, bien qu'il ait toute confiance en lui en tant que Marquis et qu'il le tienne en haute estime. Il est sans doute le plus influent, charismatique et ambitieux Héros. Il se repentit même d'avoir trahi ses quatre compagnons et c'est pour cela qu'il se voue tout entier au bonheur du peuple. Il sera assassiné par Köinzell.
Il ressuscite mystérieusement plus tard, sous une apparence beaucoup plus jeune et avec l'aide de son camarade Ischüdien il entame sa propre guerre pour prendre le pouvoir et devenir empereur.

Schtemwölech (シュテムヴェレヒ, Shutemuverehi?)

Il possède le statut de Comte. Ancien brigand, il a été élu en tant que porteur d'une des Lances sacrées. Il était le meilleur ami d'Ascheriit durant leur mission. Il suit les six autres lors de l'assassinat de leurs compagnons. Il finit par devenir un seigneur entièrement corrompu. Ses terres sont le Comté de Mollan. Dans l'exercice de son pouvoir, il enlève de jeunes filles elfes et les sacrifie pour se créer un corps parfait. Il est la première victime de Köinzell dans son acte de vengeance.

Barestar (バレスター, Baresutā?)

Il possède le statut de Comte. Il est également le fils d'un riche marchand de Lemda, dont il est le seigneur. Barestar sombre dans la folie et devient paranoïaque dès que le tueur de héros fit parler de lui. Il décide à la suite de cela d'attaquer sous le coup de la folie la ville libre de Jullas-Abblas, qu'il estime être une menace pour lui et dont il envie les droits de constructions de Dragons volants, dont la ville possède les meilleures chantiers de construction. C'est alors qu'il est assassiné par Köinzell. À noter qu'il n'a fait que suivre les autres et qu'il a fini par se perdre lui-même, et c'est presque avec pitié que son ancien camarade met fin à sa vie.

Lebellond (レベロント, Reberonto?)

Il possède le statut de Marquis et règne sur le Marquisat de Krohzen. De par le passé, il était souvent en désaccord avec Glenn, et ces dissensions ont perduré. Arrogant à l’extrême, il n’hésite pas à prendre les devants, quitte à interférer avec les plans de ses alliés. À cause d'une de ces interférences, Köinzell parvient à échapper aux troupes du Marquis Glenn et à tuer ce dernier. À la suite de cet assassinat, c'est Lebellond qui se voit attribuer les pleins droits, tout comme Glenn auparavant, afin de réussir la capture du "tueur de héros", Köinzell. À noter que Lebellond est l'un des plus mauvais. Lors de la Guerre des Héros son armée est pratiquement vaincue par les armées de Glenn et d'Ischüdien et il commencera à sombrer dans la folie et refuse catégoriquement de se rendre car il est selon lui le prochain empereur à gouverner l'empire. Il tente de s'enfuir mais sera rattrapé par Köinzell et sera finalement mis en pièces par celui-ci.

Ischüdien (イシューディーン, Ishūdīn?)

Il possède le statut de Comte. Il n'est pas véritablement apparu pour l'instant, si ce n'est aux côtés de Glenn, qu'il aidait à la capture de Köinzell. Il aide Glenn à faire front face à Lebellond et fournit son armée à Glenn, il semble aussi au courant de l'origine de la mystérieuse résurrection de Glenn.

Nirgenfeled (ニルゲンフェレト, Nirugenfereto?)

Il possède le statut de Comte. Il devient un seigneur couard par la suite, fuyant face aux dangers et se réfugiant derrière Lebellond, dont l'effectif militaire est énorme, car il n'a eu cesse d'entraîner beaucoup d'hommes. Pendant une des réunions des sept héros, il avoue regretter l'absence d'Ascheriit qui pourrait défaire le "tueur de héros". Quand Lebellond refusera de se rendre à Glenn et commencera à sombrer dans la folie. Nirgenfeled et Güllengurv commence à croire que c'était une mauvaise idée et décident de tuer Lebellond et de rapporter sa tête à Glenn afin d'être sauvé mais Köinzell s'interposa avant qu'il ait eu le temps d'exécuter leur plan. Nirgenfeled sera décapité par Köinzell.

Güllengurv (ギュレングルフ, Gyurengurufu?)

Il possède le statut de Comte. Il adopte la même attitude que Nirgenfeled. Il décide avec Nirgenfeled de tuer Lebellond et de rapporter sa tête à Glenn mais Köinzell s'interposa. Il sera tué par Köinzell en même temps que Nirgenfeled.

Les Lances de la Trahison[modifier | modifier le code]

Ascheriit (アシェリート, Asherīto?)

Il est le plus brillant escrimeur de l'Empire. Il fut adopté par un forgeron, abandonné dans un panier étant bébé et tenant dans ses petites mains une « Pierre des Elfes ». Il façonna sa première épée à 5 ans à partir de cette « Pierre des Elfes » alors que son père adoptif avait échoué à de multiples reprises. Son « papy » n'est autre que « le Maître de l'épée », Rudift. Un des professeurs de l'école où Rudift enseignait son art, Guryë, découvre le génie du petit forgeron. Il s'entraîne alors tout seul à reproduire les 8 mouvements de base sur un arbre derrière sa maison. Pour défendre Rudift attaqué par un apprenti qui voulait lui prendre son titre de "Maître de l'épée", Ascheriit enchaîna les 8 mouvements de base pour provoquer inconsciemment la technique des « Ailes Noires » à l'âge de 12 ans, une technique d'une extrême complexité et maîtrisable normalement au bout de 50 ans par les plus grands escrimeurs. Son meilleur ami était Schtemwölech. C'est dans la même école que Glenn a étudié l'art de l'épée. Ce dernier a toujours été jaloux d'Ascheriit quoiqu'il ait été son ami.

Kfer (クファー, Kufā?)

C'est sûrement le plus grand escrimeur de l'Empire après Ascheriit. Il est l'héritier de la famille noble Jebnaress, famille d'escrimeurs légendaires à qui était confiée la sécurité de la capitale. Cette famille était aussi la suzeraine de la région de Jebr. On apprend dans un retour en arrière que Kfer a un fils et une femme. À la suite de sa mort, les barons de Jebr devinrent des seigneurs de la guerre sous la pression de l'instinct féodal les poussant à agrandir leurs domaines, et s'affrontèrent violemment pour le contrôle de la région, la réduisant à feu et sang. Elle échue donc au Marquis Glenn, ce qui contraint les chefs de clans à une trêve. Cependant, à la suite de la mort de ce dernier, Jebr risque de noyer à nouveau sous les bruits de combats. Néanmoins, Elsaria tente de convaincre les chefs de rester pacifiques.

Güsstav (ギュスタフ, Gyusutafu?)

Elle était la seule femme qui composait l'ordre des possesseurs des « Lances Sacrées ». Experte dans les stratégies de combat, elle accompagna Ascheriit jusqu'au bout.

Krentel (クレンテル, Kurenteru?)

Bien que paraissant aussi jeune qu’Ascheriit, Krentel possédait d’importantes connaissances en matière de magie. Tout comme Güsstav, il ne renonça pas à la mission sacrée que l’Empereur leur avait confiée.

Les Guerriers sans retour[modifier | modifier le code]

Ergnach (エルグナッハ, Erugunahha?)

Grâce aux mécanismes truffés dans le château séparant l'Empire des provinces frontalières, il réussit à créer les « Mille Silex », un mur gigantesque qui stoppa l'avancée des troupes de Wischtech lors de la Grande Guerre, au prix de sa vie. Par le passé, il a été envoyé auprès de Rudift, le maître de l'épée par le ministre de la guerre. Il était doté d'une volonté infaillible. Köinzell devra réduire en poussière ce qu'il reste de son corps pour entrer dans l'empire.

Ediem

Lambard

Les fausses Lances de la Trahison[modifier | modifier le code]

Imposteur Ascheriit (偽アシェリート, Nise Asherīto?)

Muni de deux épées démoniaques dans son dos, le retour des Sept héros avait entraîné de nombreuses guerres civiles dans les Provinces frontalières. En effet ceux-ci n'ont pris guère au sérieux cette partie frontalière de l'empire. Il sera tué par Köinzell pour avoir osé usurpé son identité et l'avoir sali une nouvelle fois.

Imposteur Kfer (偽クファー, Nise Kufā?)

C'est une grosse brute qui aime son cheval Zyrus, il finira tué par Köinzell après que celui-ci lui aura dévoilé son identité, et imploré son pardon sans succès.

Imposteur Güsstav (偽ギュスタフ, Nise Gyusutafu?)

Depuis sa citadelle volante, cette maniaque de la magie de la foudre et des transmutations humaines fit peser une menace constante sur les peuples frontaliers. Elle usa des techniques de Witschtech pour rester jeune. Elle n'aime que ce qui est beau et fort. Elle sera tuée par Köinzell

Imposteur Krentel (偽クレンテル, Nise Kurenteru?)

Tout comme les autres lances de la trahison il est un mutant. Il transforma un de ses alliés en monstre énorme dans le but de vaincre Koïnzell. Sa création est vaincue par Rosen et, juste avant de mourir, elle se venge de sa transformation en écrasant Krentel sous sa patte.

Personnages de l'empire[modifier | modifier le code]

L'empereur Largor III (ラルゴールⅢ世, Rarugōru Sansē?)

Empereur régnant, il fit de l'empire Szaalenden un empire prospère depuis la guerre contre le Wischtech grâce à une poigne de fer. Cependant, depuis la mort de son fils Glenn, il se laissa prendre par le chagrin et perdit tout intérêt de gouvernance de l'empire. À cause de cela, Lebellond devint le véritable souverain de l'empire.

Manga[modifier | modifier le code]

La publication de la série a débuté en décembre 2004 dans le magazine Young Gangan de l'éditeur Square Enix. Le premier volume relié nommé volume 0 est publié en juillet 2005. Elle a été mise en pause en novembre 2009 Après deux ans d'absence, la série est de nouveau publiée à partir d'août 2011, mais est transférée dans le magazine Big Gangan[2],[3]. Le tome 11 a connu une sortie simultanée au Japon, en France et en Italie le [4].

La version française est éditée par Ki-oon[5]. La série est également éditée en Italie par Jpop.

Liste des volumes et chapitres[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
0 [ja 1] ISBN 4-7575-1479-9[ja 1] [fr 1] ISBN 978-2-915513-58-5[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Kap.1 : L'épée noire
  • Kap.2 : L'épée du mensonge
  • Kap.3 : Le prix de la supercherie
  • Le maître de l'épée (première partie)
  • Le maître de l'épée (deuxième partie)
1 [ja 2] ISBN 4-7575-1480-5[ja 2] [fr 2] ISBN 978-2-915513-68-4[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Kap.4 : Comme un éclair - I
  • Kap.5 : Comme un éclair - II
  • Kap.6 : Comme un éclair - III
  • Kap.7 : Comme un éclair - IV
  • Kap.8 : Comme un éclair - V
  • Kap.9 : Comme un éclair - VI
  • Kap.10 : Comme un éclair - VII
  • Kap.11 : Comme un éclair - VIII
2 [ja 3] ISBN 4-7575-1575-8[ja 3] [fr 3] ISBN 978-2-915513-78-3[fr 3]
Liste des chapitres :
  • Kap.12 : Sous un clair de lune évanescent - I
  • Kap.13 : Sous un clair de lune évanescent - II
  • Kap.14 : Pluie interminable - I
  • Kap.15 : Pluie interminable - II
  • Kap.16 : Pluie interminable - III
  • Kap.17 : Pluie interminable - IV
  • Kap.18 : Pluie interminable - V
  • Kap.19 : Pluie interminable - VI
  • Kap.20 : La nuit
3 [ja 4] ISBN 4-7575-1643-4[ja 4] [fr 4] ISBN 978-2-915513-87-5[fr 4]
Liste des chapitres :
  • Kap.21 : La nuit - II
  • Kap.22 : La nuit - III
  • Kap.23 : Köinzell
  • Kap.24 : Le château du héros - I
  • Kap.25 : Le château du héros - II
  • Kap.26 : Le château du héros - III
  • Kap.27 : Le château du héros - IV
  • Kap.28 : Le château du héros - V
  • Kap.29 : Le château du héros - VI
4 [ja 5] ISBN 4-7575-1780-6[ja 5] [fr 5] ISBN 978-2-35592-000-4[fr 5]
Liste des chapitres :
  • Kap.30 : Le château du héros - VII
  • Kap.31 : Schtemwölech - I
  • Kap.32 : Schtemwölech - II
  • Kap.33 : Schtemwölech - III
  • Kap.34 : Schtemwölech - IV
  • Kap.35 : Schtemwölech - V
  • Kap.36 : Englouti dans les ténèbres
  • Kap.37 : Le cercueil vide - I
  • Kap.38 : Le cercueil vide - II
5 [ja 6] ISBN 978-4-7575-1970-1[ja 6] [fr 6] ISBN 978-2-35592-007-3[fr 6]
Liste des chapitres :
  • Kap.39 : Le tueur de héros - I
  • Kap.40 : Le tueur de héros - II
  • Kap.41 : Le tueur de héros - III
  • Kap.42 : Le tueur de héros - IV
  • Kap.43 : Le tueur de héros - V
  • Kap.44 : Le tueur de héros - VI
  • Kap.45 : Le tueur de héros - VII
  • Kap.46 : Le tueur de héros - VIII
  • Kap.47 : Pour le héros
6 [ja 7] ISBN 978-4-7575-2121-6[ja 7] [fr 7] ISBN 978-2-35592-020-2[fr 7]
Liste des chapitres :
  • Kap.48 : L'ombre de l'épée
  • Kap.49 : Les jeunes pousses - I
  • Kap.50 : Les jeunes pousses - II
  • Kap.51 : L'âme des guerriers
  • Kap.52 : La contre-attaque
  • Kap.53 : D'estoc et de taille
  • Kap.54 : La dévastation
  • Kap.55 : La convergence des sentiments
  • Kap.56 : La rétribution des héros
7 [ja 8] ISBN 978-4-7575-2242-8[ja 8] [fr 8] ISBN 978-2-35592-034-9[fr 8]
Liste des chapitres :
  • Kap.57 : La percée
  • Kap.58 : Barestar - I
  • Kap.59 : Barestar - II
  • Kap.60 : L'épée du renouveau - I
  • Kap.61 : L'épée du renouveau - II
  • Kap.62 : L'épée du renouveau - III
  • Kap.63 : La bannière
  • Kap.64 : Le coup de poing
  • Kap.65 : La flamme
8 [ja 9] ISBN 978-4-7575-2386-9[ja 9] [fr 9] ISBN 978-2-35592-035-6[fr 9]
Liste des chapitres :
  • Kap.66 : À la croisée des chemins - I
  • Kap.67 : À la croisée des chemins - II
  • Kap.68 : À la croisée des chemins - III
  • Kap.69 : Une petite lame
  • Kap.70 : L'épée en pierre elfique
  • Kap.71 : Le passage secret
  • Kap.72 : L'encerclement
  • Kap.73 : Les dragons invincibles
  • Kap.74 : L'arrivée
9 [ja 10] ISBN 978-4-7575-2514-6[ja 10] [fr 10] ISBN 978-2-35592-077-6[fr 10]
Liste des chapitres :
  • Kap.75 : Une perte irrémédiable
  • Kap.76 : Mon Seigneur et maître
  • Kap.77 : La promesse
  • Kap.78 : Une voix qui chante
  • Kap.79 : L'interdit
  • Kap.80 : La vérité
  • Kap.81 : L'aube d'un jour nouveau
  • Kap.82 : Des souvenirs gravés
  • Kap.83 : Les tombeaux
10 [ja 11] ISBN 978-4-7575-2685-3[ja 11] [fr 11] ISBN 978-2-35592-112-4[fr 11]
Liste des chapitres :
  • Kap.84 : Ravages - I
  • Kap.85 : Ravages - II
  • Kap.86 : Ravages - III
  • Kap.87 : Ravages - IV
  • Kap.88 : Ravages - V
  • Kap.89 : Ravages - VI
  • Kap.90 : Ravages - VII
  • Kap.91 : Ravages - VIII
  • Kap.92 : Ravages - IX
11 [ja 12] ISBN 978-4-7575-3004-1[ja 12] [fr 12] ISBN 978-2-35592-177-3[fr 12]
Liste des chapitres :
  • Kap.93 : Effondrement - I
  • Kap.94 : Effondrement - II
  • Kap.95 : Effondrement - III
  • Kap.96 : Effondrement - IV
  • Kap.97 : Effondrement - V
  • Kap.98 : Effondrement - VI
  • Kap.99 : Rêve
12 [ja 13] ISBN 978-4-7575-3740-8[ja 13] [fr 13] ISBN 978-2-35592-464-4[fr 13]
Liste des chapitres :
  • Kap.100 : L'invincible
  • Kap.101 : La fratrie - I
  • Kap.102 : La fratrie - II
  • Kap.103 : Föllunglogahe
  • Kap.104 : Le corridor du dragon
  • Kap.105 : La lance céleste
13 [ja 14] ISBN 978-4-7575-3910-5[ja 14] [fr 14] ISBN 978-2-35592-552-8[fr 14]
Liste des chapitres :
  • Kap.106 : Les héros - I
  • Kap.107 : Les héros - II
  • Kap.108 : Les héros - III
  • Kap.109 : Les héros - IV
  • Kap.110 : Les héros - V
14 [ja 15] ISBN 978-4-7575-4100-9[ja 15] [fr 15] ISBN 978-2-35592-604-4[fr 15]
Liste des chapitres :
  • Kap.111 : Les héros - VI
  • Kap.112 : Les héros - VII
  • Kap.113 : Les héros - VIII
  • Kap.114 : Les héros - IX
  • Kap.115 : Les héros - X
15 [ja 16] ISBN 978-4-7575-4258-7[ja 16] [fr 16] ISBN 978-2-35592-692-1[fr 16]
Liste des chapitres :
  • Kap.116 : Mon père
  • Kap.117 : La fin de l'hiver
  • Kap.118 : Le nouveau Roi
  • Kap.119 : Le fils d'un souverain
  • Kap.120 : Loyauté
  • Kap.121 : Mon maître
16 [ja 17] ISBN 978-4-7575-4478-9[ja 17] [fr 17] ISBN 978-2-35592-755-3[fr 17]
Liste des chapitres :
  • Kap.122 : Les mains de la colère
  • Kap.123 : Une dette immense
  • Kap.124 : La tentation du pouvoir
  • Kap.125 : La Terre des anciens
  • Kap.126 : Chasse
  • Kap.127 : Professeur
17 [ja 18] ISBN 978-4-7575-4648-6[ja 18] [fr 18] ISBN 978-2-35592-873-4[fr 18]
Liste des chapitres :
  • Kap.128 :
  • Kap.129 :
  • Kap.130 :
  • Kap.131 :
  • Kap.132 :
  • Kap.133 :

Inspiration[modifier | modifier le code]

Tout en prenant des caractéristiques communes dans les mangas d'Heroïc Fantasy antérieurs (force maléfique contre l'humanité, présence d'un groupe de héros, d'animaux fantastiques et de magie), le manga Übel Blatt est également fortement inspiré de l'Europe médiévale.

En fait, l'empire de Szaaland semble fortement inspiré du Saint-Empire romain germanique, notamment parce que son souverain est élu par des Princes-électeurs, mais aussi parce que la plupart des noms, ainsi que les dénominations des provinces, ont une connotation allemande ou germanique.

Références[modifier | modifier le code]

Square Enix[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tome 0
  2. a et b Tome 1
  3. a et b Tome 2
  4. a et b Tome 3
  5. a et b Tome 4
  6. a et b Tome 5
  7. a et b Tome 6
  8. a et b Tome 7
  9. a et b Tome 8
  10. a et b Tome 9
  11. a et b Tome 10
  12. a et b Tome 11
  13. a et b Tome 12
  14. a et b Tome 13
  15. a et b Tome 14
  16. a et b Tome 15
  17. a et b Tome 16
  18. a et b Tome 17

Ki-oon[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tome 0
  2. a et b Tome 1
  3. a et b Tome 2
  4. a et b Tome 3
  5. a et b Tome 4
  6. a et b Tome 5
  7. a et b Tome 6
  8. a et b Tome 7
  9. a et b Tome 8
  10. a et b Tome 9
  11. a et b Tome 10
  12. a et b Tome 11
  13. a et b Tome 12
  14. a et b Tome 13
  15. a et b Tome 14
  16. a et b Tome 15
  17. a et b Tome 16
  18. a et b Tome 17

Liens externes[modifier | modifier le code]