Îles du Duc-d'York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Papouasie-Nouvelle-Guinée image illustrant le monde insulaire
Cet article est une ébauche concernant la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le monde insulaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Île du Duc-d'York.
Carte de localisation des îles du Duc-d'York

Les îles du Duc-d'York sont un groupe d'îles entre la Nouvelle-Bretagne (et plus précisément la péninsule de Gazelle) et la Nouvelle-Irlande (4° 10′ S, 152° 27′ E). Ces îles font partie de l'archipel Bismarck en Papouasie-Nouvelle-Guinée. On y parle le ramoaaina.

Composition[modifier | modifier le code]

Image satellite des îles du Duc-d'York.

L'archipel, situé à la limite de deux plaques tectoniques, est soumis à de fréquents tremblements de terre et tsunamis. La faible hauteur de ces îles les menace d'inondations dues à l'élévation du niveau de la mer. L'évacuation de la population vers la Nouvelle-Bretagne avait été annoncée en 2000.

Les plus grandes îles du groupe sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Femmes de Mioko, vers 1900.

Elles furent nommées en 1767 par Philip Carteret en l'honneur du duc d’York Édouard-Auguste.

Avant 1914, elles étaient, comme le reste de l'archipel Bismarck, une colonie allemande dépendant de la Nouvelle-Guinée allemande sous le nom de Neu Lauenburg (« Nouveau-Lauenbourg »).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

L'îlot de Kerawara est le lieu d'une partie du roman de Jules Verne Les Frères Kip, où se passe l'événement le plus important du livre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]