Évasion de Cowra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 48′ 40.6″ S 148° 42′ 14.39″ E / -33.811278, 148.7039972

Camp de prisonniers de guerre de Cowra le .
Jardin japonais de Cowra.

L’évasion de Cowra (anglais : Cowra breakout) est l'une des plus grandes évasions de prisonniers de guerre répertoriées. Cowra, en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, était lors de la Seconde Guerre mondiale, un important camp de prisonniers, majoritairement japonais. Le , près de 545 prisonniers nippons ont tenté de s'en évader[1] .

Dans cette tentative vouée à l'échec, 231 prisonniers japonais furent tués et plusieurs autres blessés. 4 gardes australiens trouvèrent également la mort.

Les Japonais tués furent enterrés dans la ville, dans le seul cimetière militaire japonais d'Australie. La ville a, par la suite, créée un jardin japonais en la mémoire des morts.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Cowra - El Campo de Prisioneros de Guerra Nº 12 », sur nonsei2gm.blogspot.com (consulté le 25 septembre 2010)