Évasion de Cowra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le camp de prisonniers de guerre de Cowra, le .
Le jardin japonais de Cowra.

L’évasion de Cowra (Cowra breakout en anglais) est l'une des plus grandes évasions de prisonniers de guerre répertoriées.

Historique[modifier | modifier le code]

La ville australienne de Cowra, en Nouvelle-Galles du Sud, a été pendant la Seconde Guerre mondiale le site d'un important camp de prisonniers, dont une majorité d'Italiens et près de 2 000 Japonais. Le , près de 545 prisonniers nippons ont tenté de s'en évader[1].

Dans cette tentative vouée à l'échec, 231 prisonniers japonais ont été tués et plusieurs autres blessés. Quatre gardes australiens ont également trouvé la mort.

Les morts japonais ont été enterrés à Cowra, dans un cimetière militaire japonais. La ville a, par la suite, créé en leur mémoire un jardin japonais[1],[2].

À l'écran[modifier | modifier le code]

  • The Cowra Breakout, série télévisée britannique de 1984, de Chris Noonan et Phillip Noyce[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Cowra - El Campo de Prisioneros de Guerra Nº 12 », sur Historias de la Segunda Guerra Mundial (consulté le 25 septembre 2010).
  2. (en) Tracy Tam, « Australian town commemorates 1944 POW camp breakout », sur The Japan Times, (consulté le 25 mai 2016).
  3. (en) The Cowra Breakout sur l’Internet Movie Database.