Évangéliste technologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Évangéliste.

Un évangéliste technologique (terme traduit de l'anglais « technology evangelist » par certaines entreprises) est une personne qui essaye de rassembler une masse critique de personnes adhérant à une technologie, dans le but de la consacrer comme standard, au sein d'un marché dépendant de l'effet de réseau.

Généralités[modifier | modifier le code]

Les évangélistes technologiques professionnels sont souvent employés par des sociétés qui cherchent à faire de leurs technologies propriétaires des standards de facto ou, au contraire, à participer dans l'élaboration de standards ouverts. Les évangélistes technologiques peuvent agir, officiellement ou non, pour le compte d'une société ou d'une organisation, ou encore par engagement personnel, par exemple pour la promotion des logiciels libres. Un évangéliste fait la publicité d'un produit ou d'une technologie par des conférences, des articles, un blog, des événements d'utilisateurs ou des démonstrations. Le mot « évangélisme » est emprunté à l'évangélisme religieux pour sa similarité dans le recrutement des convertis et l'aspect idéologique associé à sa propagation.

Dans des entreprises qui développent ou encouragent sur leurs marques un culte et un fanatisme quasi-religieux, le terme anglais « evangelist » peut devenir occasionnellement le surnom, voire le nom d'un poste. Le travail est souvent lié de près aux ventes mais demande des compétences liées au marketing technologique et aux méthodes pour convaincre un acheteur potentiel de renouveler ses solutions. L'évangélisme technologique désigne parfois le rôle d'un employé interne à une grande organisation et chargé d'encourager de nouvelles méthodes de travail.

L'aspect marketing du rôle d'évangéliste a été fortement influencé par Geoffrey Moore et ses livres sur le « technology adoption life cycle (en) ». En novembre 2006, une organisation professionnelle nommée Global Network of Technology Evangelists a été fondée par des évangélistes technologiques issus de Microsoft, Sun Microsystems et Yahoo!.

Exemples[modifier | modifier le code]

Le premier évangéliste technologique était Mike Boich, qui faisait la promotion de l'ordinateur Macintosh d'Apple. Parmi les évangélistes connus dans le monde commercial, on retrouve Vint Cerf (Google) Jeff Barr (Amazon.com), Don Box (ActiveX), Guy Kawasaki, Alex St. John (DirectX) et Robert Scoble (dans son rôle précédent au sein de Microsoft). Dans le monde du logiciel libre, on peut penser à Mark Shuttleworth et, plus anciennement, Richard Stallman.

L'essor des blogs a fait apparaître des évangélistes francophones, comme Tristan Nitot ou Paul Rouget[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bienvenue à Paul Rouget ! - StandBlog.org, 29 octobre 2008

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]