Études en douze exercices

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Études en douze exercices est un ensemble d'études composées par Franz Liszt en 1826 alors qu'il est encore adolescent (il n'a alors que quinze ans). Elles constituent le point de départ des Douze Grandes Etudes (1837), puis plus tard des Douze études d'exécution transcendante, la version la plus entendue de nos jours. Chacune d'entre elles se concentre sur certaines difficultés techniques particulières. Pour les pianistes de niveau intermédiaire, ce sont d'excellentes études, et elles constituent de ce fait un bon entraînement technique pour qui projetterait de jouer les Douze études d'exécution transcendante (la 3e version).

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Ces études étant moins connues que leurs deux versions ultérieures, il semble qu'il y en ait très peu. Deux références trouvées sur Internet :

  • Un enregistrement intégral sur un album appelé The Young Liszt, qui regroupe les enregistrements de toutes les œuvres composées par Liszt jusqu'à l'âge de seize ans, interprétées par le pianiste Leslie Howard.
  • Un enregistrement consacré aux études de Liszt par le pianiste William Wolfram. On y retrouve en plus des douze études de 1826, ses 5 études de concert (Il lamento, La leggierezza, Un sospiro, Gnomenreigen, Waldesrauschen), l'étude de perfectionnement qu'il composa pour la méthode des méthodes de piano de Fétis et Moscheles, une variante de cette étude et une version antérieure de l'étude Mazeppa. Le disque est paru sous le titre "Liszt Complete Piano Music, Vol. 20" chez Naxos.

Liens externes[modifier | modifier le code]