Étonnants voyageurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étonnants Voyageurs
Le Palais des congrès de Saint-Malo est l'un des principaux lieux du festival.
Le Palais des congrès de Saint-Malo est l'un des principaux lieux du festival.
Type Festival littéraire
Pays France
Localisation Saint-Malo, Ille-et-Vilaine
Coordonnées 48° 39′ 05″ nord, 2° 01′ 13″ ouest
Date de la première édition 1990
Fréquentation 60 000[1] visiteurs
Organisateur(s) Association Étonnants Voyageurs
Site web http://www.etonnants-voyageurs.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Étonnants Voyageurs

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Étonnants Voyageurs

Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Étonnants Voyageurs

Étonnants voyageurs est un festival international du livre et du film organisé annuellement à Saint-Malo.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été créé en 1990 par Michel Le Bris[2], Christian Rolland et Maëtte Chantrel, rejoints par Jean-Claude Izzo. Il attire tous les ans environ 60 000 visiteurs[1]. Il engendre un chiffre d'affaires de ventes de livres d'environ 500 000 euros par an[citation nécessaire][3]

Le nom Étonnants voyageurs provient d'un paragraphe d'un poème de Baudelaire (Le voyage) dédié à Maxime Du Camp[4] :

Étonnants voyageurs ! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d'astres et d'éthers.
Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Faites, pour égayer l'ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d'horizons.
Dites, qu'avez-vous vu ?

En 2015, Michel Le Bris transmet la direction du festival Etonnants Voyageurs à sa fille Mélanie[5].

Le festival[modifier | modifier le code]

Depuis 1990 le festival explore les littératures d’Orient, d’Amérique latine, d’Afrique. Chaque année, deux cents écrivains de différents pays se retrouvent à Saint-Malo pour trois jours de rencontres, débats, lectures, cafés littéraires, dans 25 lieux de la ville.

Les titres du festival ont été :

  • 1990 : Étonnants voyageurs
  • 1991 : Le grand retour de l’aventure
  • 1992 : La rencontre des deux mondes
  • 1993 : World fiction, quand les écrivains redécouvrent le monde
  • 1994 : Sur les pas de Stevenson
  • 1995 : Orient
  • 1996 : Nouvelles littératures d’Amérique latine
  • 1997 : Go west !
  • 1998 : D’une rive à l’autre. Méditerranées
  • 1999 : 10 ans déjà ! « Saint-Malo du monde entier »
  • 2000 : Que sont nos utopies devenues ?
  • 2001 : Cap au nord
  • 2002 : Nouvelles voix d’Afrique
  • 2003 : Désir d’Europe
  • 2004 : Caraïbes
  • 2005 : Quelle littérature pour demain ?
  • 2006 : Orients rêvés, orients réels
  • 2007 : Pour une littérature-monde en français
  • 2008 : Exil, exode, errance, diasporas… à l’heure d’un monde et d’une littérature en mouvement
  • 2009 : Monde en crise, besoin de fiction
  • 2010 : Russie, Haïti, Afrique, France : que peut la littérature, dans le chaos du monde ?
  • 2011 : Villes-Mondes et cultures urbaines
  • 2012 : Le monde qui vient
  • 2013 : Le monde est un roman
  • 2014 : Images du monde qui vient
  • 2015 : Où allons-nous ?
  • 2016 : Écrivains et artistes dans le chaos du monde
  • 2017 : Le futur a déjà commencé

Étonnants voyageurs à travers le monde[modifier | modifier le code]

Le festival a essaimé dans plusieurs pays, et ces éditions à l’étranger nourrissent en retour le festival de Saint-Malo.

Brazzaville (République du Congo)[modifier | modifier le code]

La première édition du festival à Brazzaville a eu lieu en février 2013. Elle a vu des débats littéraires mais aussi politiques sur le thème de l'Afrique qui vient. Cette édition s'est déroulée dans de nombreux lieux culturels de la métropole.

Bamako (Mali)[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, le festival s'exporte à Bamako. La manifestation est devenue une biennale depuis 2006, en alternance avec le festival du même nom en Haïti. Premier festival du livre francophone subsaharien, il est le lieu d’affirmation d’une nouvelle génération d’auteurs africains francophone. Au programme : des grands débats, des cafés littéraires, des ateliers. Le festival a mis en place des « décentralisations » dans 9 villes du Mali. C’est à Bamako, en 2006, qu’est né le projet de manifeste intitulé Pour une littérature-monde en français.

Port-au-Prince (Haïti)[modifier | modifier le code]

Une première édition du festival s'est déroulée en décembre 2007 à Port-au-Prince, sur le thème « Toute écriture est une île qui marche ». Une association « Étonnants voyageurs — Haïti » a été formée pour la mise en œuvre du festival, avec pour principaux partenaires le ministère haïtien de la Culture et l’ambassade de France en Haïti. La deuxième édition, n'ayant pas pu se dérouler à Port-au-Prince en janvier 2010 en raison du séisme, s'est tenue à Saint-Malo en mai 2010. Une nouvelle édition a été organisée en février 2012 à Port-au-Prince pour rendre hommage au poète haïtien Georges Castera, dont l’anthologie, L'encre est ma demeure, donne son titre à cette l'édition[6].

Haïfa (Israël)[modifier | modifier le code]

Une première édition du festival s'est tenue à Haïfa en octobre 2008. Une quarantaine d’auteurs ont été invités. Parmi les thèmes de débat abordés : comment filmer la littérature, le concept de littérature-monde, la nécessité de la poésie par ces temps de manque, les liens entre médias et littérature, entre écriture et langue natale, ou encore le rapport à l’histoire.

Divers[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, le festival développe chaque année les rencontres entre réalisateurs et écrivains. La programmation cinéma est élaborée par Patrice Blanc-Francard depuis 2009. L’aventure maritime est présente sur tous les lieux du festival depuis 2008. Depuis ses débuts, le festival est le rendez-vous des photographes coureurs de monde qui y retrouvent écrivains, auteurs de carnets de voyage.

Récompenses décernées[modifier | modifier le code]

Plusieurs prix sont décernés dans le cadre du festival :

Le salon du Livre[modifier | modifier le code]

Chaque année, le festival organise un salon du Livre à Saint-Malo. Les auteurs y signent leurs derniers ouvrages parus.

Finances[modifier | modifier le code]

Le festival est largement subventionné par la mairie de Saint-Malo. En 2005, la chambre régionale des comptes de Bretagne met en avant « une certaine confusion des intérêts particuliers et de l'intérêt associatif », souligne un « problème de transparence », critique le coût pour l'association, du procès entre Michel Le Bris et Irène Frain pour diffamation et s'étonne que l'association ait réglé les frais d'avocat de 22.178 €€. La chambre régionale des comptes remarque également que « des subventions importantes ont été utilisées pour couvrir le remboursement d'un prêt de 150.000 [euros€] et d'un crédit de trésorerie de 100.000 €» [euros€][12],[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Étonnants Voyageurs : près de 60 000 visiteurs en trois jours à Saint-Malo », Ouest-France, édition Saint-Malo, lundi 24 mai 2010, consulté sur www.ouest-france.fr le 25 mai 2010
  2. Leménager, Grégoire, « Comment Etonnants Voyageurs est devenu le plus gros festival littéraire français du monde entier », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  3. Elisabeth Philippe, « Quand les écrivains paient leur tournée », Vanity Fair France n°28,‎ , p. 68
  4. Correspondance de Baudelaire à Maxime Du Camp (paragraphe III)
  5. Michel Le Bris, les étonnants voyages d’un corsaire de la littérature-monde, letemps.ch, 22 mai 2015
  6. Étonnants voyageurs - Haïti.
  7. Les lauréats du Prix Littérature-Monde 2017 sont...
  8. « Le Prix Nicolas Bouvier », Étonnants Voyageurs, (consulté le 28 juillet 2010)
  9. « Tout savoir sur le Prix Joseph Kessel – SCAM », Étonnants Voyageurs, (consulté le 28 juillet 2010)
  10. « Le prix Robert Ganzo de poésie », Étonnants Voyageurs, (consulté le 28 juillet 2010)
  11. « L’histoire du Prix Gens de Mer », Étonnants Voyageurs, (consulté le 28 juillet 2010)
  12. ETONNANTS VOYAGEURS. LA GESTION DU FESTIVAL ÉPINGLÉE, letelegramme.fr, 21 octobre 2005
  13. Rapport d'observations définitives - Cour des comptes, ccomptes.fr, 7 juillet 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]