Épitrochléite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'épitrochléite ou épicondylite médiale, est une tendinopathie du muscle commun des fléchisseurs des doigts (fléchisseur commun superficiel des doigts, petit et grand palmaires, rond pronateur et cubital antérieur) à leur insertion au coude sur l'épitrochlée (saillie osseuse, située sur l'extrémité inférieure de l'humérus, à la face interne du bras).

L'épitrochléite est parfois appelée « tendinite du golfeur ».

Elle se différencie de l'épicondylite ou « tendinite du joueur de tennis » (ou tennis elbow) par sa localisation et les muscles touchés (tendinite à la face interne du coude pour l'épitrochléite, tendinite à la face externe du coude pour l'épicondylite, touchant cette fois-ci des muscles extenseurs des doigts). Au golf, l'épitrochléite est pourtant moins fréquente que l'épicondylite latérale. Elle se rencontre fréquemment dans les sports de lancer.

Elle provoque une douleur médiale, reproduite lors de la flexion contrariée du poignet.

Maladie professionnelle[modifier | modifier le code]

L'épitrochléite peut dans certains cas être reconnue comme maladie professionnelle (tableau 57 des maladies professionnelles, régime général).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]