Épicondyle médial de l'humérus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Épitrochlée)
Épicondyle médial de l’humérus
Image dans Infobox.
L'épicondyle médial de l'humérus (en vert)
Détails
Articulation
Tendon commun des fléchisseurs (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Élément de
Identifiants
Nom latin
Epicondylus medialisVoir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A02.4.04.027Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
1207Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
23441Voir et modifier les données sur Wikidata

L'épicondyle médial de l'humérus (ou épitrochlée en ancienne nomenclature[1]) est le processus osseux situé à l’extrémité inférieure du bord médial du corps de l’humérus.

Description[modifier | modifier le code]

L'épicondyle médial de l'humérus est une excroissance osseuse aplati d'avant en arrière située au-dessus et en dedans de la trochlée humérale.

Sa face antérieure donne insertion aux muscles épicondyliens médiaux.

Son bord inférieur donne insertion au ligament collatéral ulnaire de l’articulation du coude.

Sa face postérieure est lisse et correspond au passage du nerf ulnaire.

Aspect clinique[modifier | modifier le code]

Fracture[modifier | modifier le code]

Les fractures de l'épicondyle médial sont des blessures courantes du coude chez les enfants. Il existe une controverse pour savoir si un traitement chirurgical pour restaurer la position naturelle de l'os est meilleur que le traitement par immobilisation.

Épitrochléite[modifier | modifier le code]

L'inflammation des tendons des muscles épicondyliens médiaux entraîne une épitrochléite (ou épicondylite médiale). Elle peut être provoquée par la pratique sportive, en particulier les sports de lancer.

L'épitrochléite peut dans certains cas être reconnue comme maladie professionnelle (tableau 57 des maladies professionnelles, régime général).

Anatomie comparée[modifier | modifier le code]

Chez les oiseaux, on l'appelle l'épicondyle ventral de l'humérus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gray's : Anatomie pour les étudiants, p. 649, section membre supérieur

Liens externes[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]