Émile Parmentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Émile Parmentier
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
AnzinVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Vierville-sur-MerVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Faculté de médecine de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession MédecinVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Société française de neurologieVoir et modifier les données sur Wikidata
Données clés

Émile Jules Louis Parmentier, né le à Anzin dans le Nord et mort en 1940 à Vierville-sur-Mer (Calvados), est un médecin français.

Aperçu biographique[modifier | modifier le code]

Fils d'un mécanicien du Nord, il commence ses études médicales à Valenciennes avant d'être brillamment reçu interne des hôpitaux de Paris en 1886 et Docteur en médecine en 1890. Il est l'élève de Victor Hanot puis de Victor André Cornil avant de rejoindre la Salpêtrière et Jean-Martin Charcot. Il est l'un des dix-sept membre fondateurs de la Société de neurologie en 1899. Il est moniteur d'anatomie pathologique à la Faculté de médecine entre 1887 et 1893. Il est chef de laboratoire (1893-1894) puis chef de clinique médicale à l'Hôpital Saint-Antoine (1894-1896). Il est médecin chef à l'Hôtel-Dieu de Paris à partir de 1919.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Études cliniques et anatomo-pathologiques sur le foie cardiaque, [Thèse de médecine].
  • De la Forme narcoleptique de l'attaque de sommeil hystérique (pseudonarcolepsie hystérique), Asselin et Houzeau (Paris) , 1891, in-8° , 46 p.
  • Titres et travaux scientifiques, G. Steinheil(Paris), 1898, Texte intégral.
En collaboration
  • avec Victor Hanot: Note sur le foie cardiaque chez l'enfant : asystolie hépatique, cirrhose cardiaque, [monographie imprimée, extrait des Archives générales de médecine], Asselin et Houzeau (Paris), 1890, in-8° , 8 p., lire en ligne sur Gallica.
  • avec Georges Hayem: Contribution à l'étude des manifestations spinales de la blennorragie, [Extrait de la "Revue de médecine", T. VIII, ], F. Alcan (Paris) , (s. d.), in-8° , paginé 433-450.
Édition
  • Leçons sur les maladies du sang [Clinique de l'Hôpital Saint-Antoine, Paris], par Georges Hayem, recueillies par Émile Parmentier et Raoul Bensaude, Masson (Paris), 1900, 1 vol. (XI-700 p., [4] p. de pl.) : ill. ; 24 cm.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Olivier Walusinski: « Jean-Martin Charcot's House Officers at La Sapêtrière Hospital », in : Following Charcot: A Forgotten History of Neurology and Psychiatry, publié par Julien Bogousslavsky, Karger Medical and Scientific Publishers (Basel), 2011, 207 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]