Émeutes à Soukhoumi de 1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Des émeutes éclatent en à Soukhoumi en RSS autonome d'Abkhazie (URSS). Déclenchées en raison d'une augmentation des tensions ethniques entre les communautés abkhaze et géorgienne, des combats de rue et des troubles civils ont lieu dans la capitale abkhaze et dans toute l'Abkhazie pendant plusieurs jours.

Elles débutent après une manifestation abkhaze contre l'ouverture d'une université géorgienne à Soukhoumi le 16 juillet 1989, qui est pillée par les manifestants. Les troubles font au moins 18 morts et 448 blessés, principalement des Géorgiens, avant que l'armée soviétique n'intervienne pour mettre un terme aux violences inter-ethniques et ne déclare la loi martiale.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les émeutes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]