Église Santa Costanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une église ou une cathédrale image illustrant Rome
Cet article est une ébauche concernant une église ou une cathédrale et Rome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Santa Costanza

Santa Costanza est une église du IVe siècle située à Rome, sur la via Nomentana, en Italie. Datant du IVe siècle, elle est un des exemples les mieux conservés de l'architecture paléochrétienne à Rome.

Description[modifier | modifier le code]

Construite à la demande de l'empereur romain Constantin Ier, l'église Santa Costanza est un mausolée pour sa fille Constantina (it) (aussi orthographié « Costanza »). Une autre fille de Constantin Ier, Helena (it), y est également enterrée.

Conçu comme un mausolée, elle est, avec le Saint Sépulcre de Jérusalem, un des exemples les plus primitifs d'église à plan centré parvenu jusqu'à nos jours. Les mosaïques paléochrétiennes de la voûte du déambulatoire et des culs-de-four des absidioles sont aussi dans un excellent état de conservation, et sont un exemple du style de la mosaïque du Bas Empire au IVe siècle dans son évolution vers ce que deviendra plus tard la mosaïque byzantine.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Blasen, Philippe Henri, "De sancta Agnete Romana e fontibus Latinis antiquissimis... Sainte Agnès de Rome dans les sources latines les plus anciennes jusqu'à Augustin d'Hippone", Acta Musei Napocensis 45-46 (2011): 253-281.

Sur les autres projets Wikimedia :