Église Saint-Ulrich de Wissembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Ulrich d'Altenstadt (Wissembourg)
Image illustrative de l’article Église Saint-Ulrich de Wissembourg
Église Saint-Ulrich d'Altenstadt (Wissembourg)
Présentation
Culte Catholique
Début de la construction XIe siècle
Style dominant Roman
Protection Logo monument historique Classé MH (1898, église)
Site web https://sites.google.com/site/cdpwissembourg/paroisse-d-altenstadt
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Wissembourg
Coordonnées 49° 01′ 50″ nord, 7° 58′ 06″ est
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Église Saint-Ulrich d'Altenstadt (Wissembourg)
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Ulrich d'Altenstadt (Wissembourg)

L'église Saint-Ulrich est un monument historique situé à Altenstadt une commune associée à Wissembourg, dans le département français du Bas-Rhin. L'église est également le point de départ de la Route romane d'Alsace[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment est situé rue Principale à Altenstadt, une commune associée à Wissembourg.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1470, le cimetière sert de refuge lors d'une attaque des Wissembourgeois pendant la guerre les opposants au palatin Frédéric. En 1708, il sert de camp fortifié[2].

L'édifice fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1898[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

C'est une église de plan basilical dont les trois nefs charpentées et la tour porche datent du XIIe siècle. Les trois absides du chœur sont d’époques différentes (gothique au nord, du XIXe siècle pour les autres). La nef romane se compose de cinq travées ouvertes sur les bas-côtés par des arcs en plein cintre qui reposent sur des piliers en pierre de taille. Ceux-ci, carrés à l’origine, ont vu leurs angles abattus (retaillés) pour leur donner une section octogonale. 

On peut noter également un remarquable linteau sculpté de sept médaillons représentant la main de Dieu au centre et, de part et d’autre, des agneaux, des motifs végétaux et des formes géométriques. Sur le linteau on peut lire l'inscription "J+HOC QUI COENOBIUM CUPITIS TRANSIRE DECORUM POSITE SUPREMAM ABBATIS VENIAM LIUTHAR(DI) SUBERAM"

Linteau : Agneau de Dieu et 7 médaillons en symétrie (main, agneaux et motifs végétaux)

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Super Utilisateur, « La Route Romane en Alsace », sur www.route-romane-alsace.fr (consulté le 7 février 2016)
  2. Mengus, Nicolas, (1968- ).,, Châteaux forts et fortifications médiévales d'Alsace : dictionnaire d'histoire et d'architecture, Strasbourg, La Nuée Bleue, cop. 2013, 375 p. (ISBN 978-2-7165-0828-5 et 2-7165-0828-3, OCLC 863479791, lire en ligne), p. 16
  3. « Église Saint-Ulrich de Wissembourg », notice no PA00085244, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « L'église paroissiale Saint-Ulrich d'Altenstadt », in L'Outre-forêt : revue d'histoire de l'Alsace du Nord, 2003, no 122, p. 5-12
  • Gérard Helmer, Altenstadt en Alsace : l'église Saint Ulrich vous accueille, Éd. du Signe, Strasbourg, 2003, 8 p.
  • Jean-Philippe Meyer, « L'église romane d'Altenstadt. : Aspects successifs du XIe au XIXe siècle », in Cahiers alsaciens d'archéologie d'art et d'histoire, 2006, no 49, p. 51-71

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :