Église Saint-Pierre (Zurich)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Pierre
Image illustrative de l’article Église Saint-Pierre (Zurich)
Vue extérieure du bâtiment
Présentation
Nom local St. Peter
Culte Protestant
Type Église paroissiale
Début de la construction vers 1230 ; 1705
Fin des travaux 1706
Style dominant Baroque
Protection Bien culturel d'importance nationale
Géographie
Pays Suisse
Canton Zurich
Ville Zurich
Coordonnées 47° 22′ 16″ nord, 8° 32′ 27″ est

Géolocalisation sur la carte : canton de Zurich

(Voir situation sur carte : canton de Zurich)
Église Saint-Pierre

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre, appelée en allemand St. Peter, est une église située au centre de la ville de Zurich, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église actuelle, inaugurée en 1706 et de style baroque, fut la première église réformée construite dans la ville de Zurich, mais de loin pas le premier bâtiment religieux construit à cet emplacement : les fouilles archéologiques ont ainsi permis de mettre au jour les murs d'une église de 10 mètres sur 7 datant du VIIIe siècle ou du IXe siècle, mentionnée dans un document de 857.

Cette première église a été remplacée vers l'an 1000 par un bâtiment pré-roman. Autour de 1230, il sera à son tour remplacé par un bâtiment de style roman tardif dans le chœur duquel, en 1360 le premier maire de Zurich Rodolphe Brun a été enterré[1]. En juin 1705, la nef du bâtiment est démolie ; à Noël de la même année déjà, une nouvelle nef est inaugurée. L'intérieur ne sera terminé que année suivante[2].

Pendant longtemps, l'église Saint-Pierre fut la seule église paroissiale de la ville, les autres grandes églises (dont en particulier la Grossmünster et la Fraumünster) étant en effet des propriétés de monastères.

L'église a été restaurée de 1970 à 1975. Elle est inscrite comme bien culturel d'importance nationale[3].

Une particularité du bâtiment réside dans le fait que la tour et la nef ont des propriétaires différents : la tour appartient à la ville de Zurich (qui l'utilisait comme tour de guet pour signaler les incendies[1]), alors que la nef, le clocher et les cloches sont la propriété de la paroisse de Saint-Pierre. Une autre particularité réside dans le cadran de son horloge qui est, en 2015, le plus grand d'Europe[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Peter Ziegler, St. Peter in Zürich. Von den Ursprüngen bis zur heutigen Kirchgemeinde, Zurich, NZZ, (ISBN 978-3-03823-208-7)

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :