Église Saint-Martin de Montagnac-sur-Lède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Martin
Image illustrative de l’article Église Saint-Martin de Montagnac-sur-Lède
Façade de l'église Saint-Martin
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse d'Agen (siège)
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XVIe siècle - XIXe siècle
Style dominant Roman - Gothique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Montagnac-sur-Lède
Coordonnées 44° 32′ 36″ nord, 0° 50′ 40″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Église Saint-Martin
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Église Saint-Martin

L'église Saint-Martin est une église catholique située à Montagnac-sur-Lède, en France.

HISTORIQUE,(d’après les documents conservés aux archives d’Agen)

L’église fut fondée par le Saisimentum de 1271 sous le nom de PARROCHIA DE MONTANHACO (capitulaire d'Agen). Le patron en était Saint Martin de Tours et la fête fixée au .

Construite en style roman, elle eut beaucoup à souffrir du vandalisme huguenot au temps des guerres de religion, à tel point que Nicolas de Villars écrit en 1601 dans ses Mémoires: "Église toute découverte excepté‚ ce qui couvre l'autel qui est tout ruiné‚ Il ne s'y fait aucun service."

Le procès-verbal de Mascaron la décrit ainsi: l’église est champêtre, dans un vallon (sic), longue de 7 cannes, large de 3, haute de 4. Il y a vers cette époque 15 ou 16 maisons huguenotes dans le village."

En 1739, Monsieur de Chabannes déclare: "Il y a trois chapelles du côté‚ de l’évangile le long de la nef dont les voûtes sont crevées." "Par contre, en 1769, Monsieur de Bonnac affirme: 'Les trois chapelles de Notre Dame de Saint Louis et de Saint Eutrope sont en bon état." Restaurée en 1850, la toiture fut exhaussée d'un mètre et une voûte remplace le lambris. Trois chapelles furent construites à droite de l’édifice et un peu plus tard, on perce six fenêtres dans la nef qui en était dépourvue, les jours étant pris dans les chapelles.

Les deux cloches ont respectivement pour millésimes : 1761 et 1884. (Cette dernière cloche pesant 900 kilos.)

DESCRIPTIF(d’après Architecture religieuse de l'Agenais).

Le chœur est vaste et d'une architecture remarquable. Vouté‚ en berceau plein cintre, il est séparé‚ du "cul-de-four' de l'abside par un doubleau. une arcature plein cintre sur colonnes enceint l’hémicycle. Ce sanctuaire, la seule partie qui remonte à l’époque romane, n'a pas de contreforts. La plupart des chapiteaux sont ornés d'un seul rang de feuilles bien découpées. Les volutes des angles, profondément fouillées, se rattachent entre elles par des liens en relief, analogues … celles des ouvrages de ferronnerie.Tous les tailloirs sont décorés de perles. Les trois travées de la nef sont recouvertes de simples croisées d'ogives. Les chapelles ont des croisées doubles,renforcées de tiercerons. La plupart des arcs reposent sur des consoles représentant des têtes saillantes.Le dernier des édicules fut construit en 1545 comme l'atteste l'inscription sur l'un des supports:

L’M DXLV MAISTRE J

SERAING CURE DE CAU

RIS FIST FAIRE LA PNT(présente) CHA

PELLE A HOUNEUR DE DIEU

DE NOSTRE DAMME DE PITIE

ET DE S. J. EVANGELISTE

On peut ‚également admirer, dans une chapelle latérale, un curieux autel en bois doré‚ de l’époque de la Renaissance. A signaler aussi une ancienne statue de Sainte Philomène.

la façade orientale est flanquée de deux petites tourelles carrées reliées à une certaine hauteur par une galerie en porte à faux sur plusieurs assises. En arrière de cette galerie crénelée, s’élève un pignon à arcades qui constitue le clocher.

Cette église, dont la taille semble importante desservait, il y a un peu plus d'un siècle, une paroisse qui comptait encore 923 âmes!...

Restauration du clocher de l'église de Montagnac sur Lede.jpg
Montagnac, Eglise StMartin.jpg
Vue aerienne de l'église de Montagnac sur Lède.jpg
Le cimetière de Montagnac sur Lède.jpg
Statue de Sainte philomene.jpg
Mécanisme des cloches de l'église Saint Martin à Montagnac sur Lede.jpg

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin est située à Montagnac-sur-Lède, dans le département français de Lot-et-Garonne, .

Historique[modifier | modifier le code]

Chevet de l'église

Un premier édifice est construit entre le XIIe et le XIIIe siècle. Il ne reste plus de cette construction initiale que l’abside circulaire du chœur. Les contreforts ont été ajoutés postérieurement.

La nef de trois travées a été construite au XVe siècle à la suite du chœur roman. Elle est de la dernière période gothique. Elle est bordée de chapelles latérales. Dans la dernière chapelle du fond à gauche on peut lire une inscription : « L. M DXLV MAISTRE. I SERAING CVRE DE VAVRIS FIST FAIRE LA PNT CHAPELLE A HOVNEVR DE DIEU DE NOSTRE DAMME DE PITIÉ ET DE S. I. EVANGELISTE  ».


L’église a souffert des guerres de religion.

Elle a été restaurée au XIXe siècle : la toiture des chapelles a été abaissée pour ouvrir des fenêtres éclairant la nef. Trois chapelles sont ajoutées au sud.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Le chœur est voûté en berceau plein cintre. Il est séparé du cul-de-four de l'abside par un doubleau. Une arcature en plein cintre sur colonnes entoure l'abside. Cinq fenêtres sont placées dans les arcades.

La façade occidentale est flanquée de deux tours. Elles sont reliées entre elles par une galerie en encorbellement à l’arrière de laquelle s’élève le clocher.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Tholin, Études sur l'architecture religieuse de l'Agenais du Xe au XVIe siècle suivies d'une notice sur les sépultures du Moyen Âge, p. 154, 248-249, 265, Librairie J. Michel, Agen, 1874 (lire en ligne)
  • Anne-Marie Labit, Dictionnaire des églises de France. Guyenne, tome IIIB, p. 102-103, Robert Laffont, Paris, 1967

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]