Église Saint-Louis-de-Gonzague d'Utrecht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue de l'église Saint-Louis-de-Gonzague.

L'église Saint-Louis-de-Gonzague (Sint-Aloysiuskerk) est une église catholique sise à Utrecht dans les Pays-Bas, plus précisément dans le quartier d'Abstede qui se trouve en dehors du centre-ville, à l'est. L'église est dédiée à saint Louis de Gonzague et dépend de l'archidiocèse d'Utrecht.

Histoire et architecture[modifier | modifier le code]

Lorsque le catholicisme était proscrit après la Réforme protestante, une église clandestine était installée dans une grange entre 1600 et 1715 à l’Abstederdijk sous le nom de Statie onder het Kruis (actuel numéro 188). En 1715, la communauté s'installa dans l'Oudegracht et devint le noyau de la future église Saint-Martin d'Utrecht. Après le rétablissement de la hiérarchie catholique aux Pays-Bas en 1853, la paroisse Saint-Martin est officiellement enregistrée en 1856. La communauté d'Abstede lui est affiliée. Elle est formée principalement de ruraux et de maraîchers. En raison de la croissance démographique et de l’expansion urbaine de la fin du XIXe siècle, une paroisse indépendante pour Abstede est apparue comme nécessaire. Dans la période 1904-1907, les jésuites se préparèrent à cela. Ils construisirent une église sur l'Abstederdijk au n° 301, en face de la ferme (aujourd'hui monument historique[1]) où se trouvait l'église clandestine deux siècles plus tôt. En 1907, la paroisse Saint-Louis-de-Gonzague (patron de la jeunesse jésuite) est officiellement établie et séparée de la paroisse Saint-Martin. En raison de l'expansion urbaine à grande échelle dans les années 1920, l'église est rapidement devenue trop petite. Une nouvelle église, l'église actuelle, est construite en 1924[2], avec une maison regroupant le presbytère et la maison paroissiale (Aloysiushuis) qui sera démolie en 1975.

Les plans de l'église de briques de style romano-byzantin sont dus à l'architecte Hendrik Willem Valk (1886-1973) ; celle-ci est de forme hexagonale, surmontée d'un dôme de 24 mètres, soutenu par six piliers. L'intérieur est richement décoré, notamment de mosaïques de saints, de vitraux et d'un chemin de croix[3] conçus par Willem Wiegmans (1892-1942). L'orgue, qui remonte à 1810, provient de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption qui a été démolie en 1972 à cause de la baisse brutale de la pratique catholique sous l'épiscopat du cardinal Alfrink. Cet orgue, œuvre d'Abraham Meere[4], est inscrit aux monuments historiques ; il a été remanié par Michaël Maarschalkerweerd à la fin du XIXe siècle.

Les cloches d'origine ont été confisquées par les Allemands en 1943. L'église possède deux cloches aujourd'hui. Elles portent les noms d'Aloysius (Louis de Gonzague) et de Gerardus (Gérard). Aloysius pèse 208 kg et porte une inscription du psaume 94: Venite, exsultemus Domino, jubilemus deo, salutari nostro (Venez, réjouissons-nous pour le Seigneur, réjouissons-nous devant Dieu notre Sauveur ); Gerardus pèse 131 kg et porte l'inscription: Ave Maria, gratia plena (Je vous salue Marie, pleine de grâce)[5].

En 1924, la paroisse regroupait plus de 1 200 fidèles ; l'église Saint-Louis-de-Gonzague n'en accueille plus que 400 en 2017. L' église Saint-Louis-de-Gonzague faisait partie du regroupement de paroisses d'Utrecht Oost (Utrecht-Est[6]), qui comprenait en plus l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Buiten Wittevrouwen (démolie en 1972) et l'église du Sacré-Cœur d'Oudwijk (désacralisée et transformée en immeuble d'appartements en 2009). En 2010, cette paroisse a fusionné avec quatre autres paroisses d'Utrecht dans le nouveau regroupement de paroisses placé sous le vocable de Saint-Martin[7].

L'évêque actuel de Bois-le-Duc, Mgr Gerard de Korte, a été ordonné prêtre en l'église Saint-Louis-de-Gonzague en 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Description et histoire de la ferme et de son église clandestine
  2. (nl) Histoire de l'église
  3. (nl) Vues des stations du chemin des croix
  4. (nl) Descriptif de l'orgue et histoire
  5. (nl) Histoire de l'église
  6. (nl) Site de la paroisse
  7. Il comprend désormais, en plus de l'église Saint-Louis-de-Gonzague, l'église Sainte-Gertrude construite en 1923-1924, l'église Saint-Jean-Baptiste construite en 1992, l'église de la Parousie-du-Seigneur construite en 1963-1965, et l'église Saint-Paul construite en 1934.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]