Éditions Jigal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éditions Jigal
Création 27-04-1989
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Marseille
Direction Jimmy Gallier
Activité Édition de livres
Effectif 3 à 5 collaborateurs en 2017
SIREN 350 452 645

Les Éditions Jigal sont une maison d'édition fondée en 1989 par Jimmy Gallier.

Historique[modifier | modifier le code]

Tout d'abord éditeur du Guide de la musique, et du site Delamusic à destination des professionnels de la musique et du spectacle, Jigal inaugure en 1998 une collection de polars et romans noirs, Jigal Polar.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Basées à Marseille, les Éditions Jigal éditent Polar, Roman Noir et Littérature urbaine. Au catalogue, on trouve notamment Pascal Martin, Cloé Mehdi, Maurice Attia, Gilles Verdet, Maurice Gouiran, Philippe Georget, Soufiane Chakkouche, Cédric Cham, Sophia Mavroudis, Pierre Pouchairet, Gilles Vincent, Serge Scotto, Del Pappas, Lilian Bathelot, Tito Topin, Maxime Vivas, Serge Yves Ruquet, René Merle, mais également des auteurs de romans noirs et de polars urbains en provenance d'autres suds comme Adlène Meddi (Algérie), Janis Otsiemi (Gabon), Florent Couao-Zotti (Bénin) ou Pierre Boussel (Maroc), Philippe Hauret.

Récompenses et prix littéraires[modifier | modifier le code]

Les Éditions Jigal ont reçu plusieurs prix littéraires et entre autres :

Romans traduits à l'étranger[modifier | modifier le code]

  • L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget : traduit en Italie, Angleterre, Allemagne et États-Unis (Europa Editions)[1].
  • Les Violents de l'automne de Philippe Georget : traduit en Italie, Angleterre, Allemagne et États-Unis (Europa Editions)[1].

  • Le Paradoxe du Cerf Volant de Philippe Georget : traduit en Italie (E/O Editions[1].
  • Djebel de Gilles Vincent : traduit en Grèce (Kastaniotis éditions)
  • Beso de la muerte de Gilles Vincent : traduit en Grèce (Kastaniotis éditions)
  • Trois heures avant l'aube de Gilles Vincent : traduit en Grèce (Kastaniotis éditions)
  • Méfaits d'hiver de Philippe Georget : traduit en Italie, Angleterre, Allemagne et États-Unis (Europa Editions)[1].
  • African Tabloid de Janis Otsiemi : traduit en Allemagne (Polar Verlag).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Philippe Georget sur le site Europa Editions.