École nationale du jeu et des médias interactifs numériques du Cnam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cnam-Enjmin
Histoire
Fondation
2001
Statut
Type
Institution universitaire (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur
Axel Buendia
Site web
Localisation
Pays
Campus
Campus de l'Image
Ville
Géolocalisation sur la carte : Angoulême
(Voir situation sur carte : Angoulême)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

L’École nationale du jeu et des médias interactifs numériques du Cnam (Cnam-Enjmin) est une école publique française entièrement consacrée au jeu vidéo et aux médias interactifs numériques et fondée en 2001[1]. Elle est située à Angoulême et fait partie du campus de l'image Magelis. Depuis , l'école est située dans les bâtiments des anciennes papeteries du Nil[2]. Il s'agit d'une école publique formant aux métiers du jeu vidéo[3].

Le Cnam-Enjmin propose à ses étudiants 4 formations diplômantes : le master Jeux et médias interactifs numériques (JMIN) cohabilité entre le Cnam et l'université de Poitiers, le Mastère Spécialisé Interactive Digital Experiences (IDE) en partenariat avec Gobelins, le diplôme d'ingénieur du Cnam Informatique et multimédia (IEM) en collaboration avec l'université de Toulon et la licence Informatique parcours jeux vidéo en apprentissage.

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance de l'Enjmin[modifier | modifier le code]

En 1999, le Cnam de la région Poitou-Charentes souhaite créer une formation en multimédia dans ses locaux, donnant naissance au Cnam-Enjmin. Cette première formation offre alors un diplôme de type DESS. Plusieurs partenariats se créent avec, entre autres, l'Université de La Rochelle, celle de Poitiers, ainsi que le Centre national de la bande dessinée et de l'image et le Cnam de Paris. Deux ans après l'annonce du projet, la première promotion fait son entrée avec 17 élèves. L'année suivante, le nombre d’élèves a presque doublé ainsi que le nombre de partenaires (50 entreprises en 2006)[4].

En 2003, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin souhaite que la formation multimédia devienne une école nationale. Le DESS se transforme en Master et le Cnam-Enjmin est officiellement créée en 2005 avec six parcours spécialisés. Le , la première promotion se voit remettre le premier diplôme du master Jeux et médias interactifs numériques (JMIN).

En est créé le Mastère Spécialisé Interactive Digital Experiences (IDE) en partenariat avec Gobelins puis en , le diplôme d'ingénieur du Cnam Informatique et multimédia (IEM) voit le jour. La même année, l'école déménage dans de nouveaux locaux, au sein des bâtiments du Nil. En 2020, la licence Informatique parcours jeux vidéo en apprentissage est ouverte.

Nouveaux locaux : le Nil (2014)[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment, sur les rives de la Charente, est un réaménagement des anciennes papeteries du Nil à Angoulême.

Sur 4 500 m², ce lieu propose désormais des studios audiovidéo et de capture de mouvement, un amphithéâtre de 270 places, un plateau projet de 400 m²[5], des espaces dédiés à la relation étudiants-entreprises et à celle de la recherche, mais aussi un restaurant universitaire ainsi qu'un espace de vie étudiante du Campus de l’Image[6].

Ce bâtiment représente un investissement de 10 M€ porté par l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine (anciennement Poitou-Charentes), la Communauté d’agglomération du Grand Angoulême et le Pôle Image Magelis.

Olivier Faron, administrateur général du Cnam, inaugure le les nouveaux locaux du Cnam-Enjmin.

Ce fut également l’occasion de remettre les diplômes en présence de Gary Carr, Creative Director de Lionhead Studios et parrain de la promo 2012-2014 du Master JMIN, et de Julien Villedieu, délégué général du Syndicat national du jeu vidéo (SNJV), représentant Éric Viennot, parrain de la promo 2013-2014 du Mastère Spécialisé IDE.

Missions[modifier | modifier le code]

  • Former des jeunes, des professionnels, des chercheurs et des artistes de haut niveau[7].
  • Constituer un lieu de recherche fondamentale et appliquée dans les domaines scientifiques et techniques, supports des médias interactifs.
  • Proposer une ouverture aux professionnels de l'audiovisuel cherchant une nouvelle orientation et une qualification.
  • Accompagner les élèves et anciens élèves dans leur demande d'aides financières à la création d’œuvres ou d'entreprises.
  • Créer un lieu de rencontres internationales, physique et virtuel, ouvert aux auteurs professionnels et aux chercheurs des médias interactifs numériques[8],[9].

Structure du projet[modifier | modifier le code]

Elle s'inscrit dans le cadre de la pépinière angoumoisine Magelis.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le Cnam-Enjmin est une école publique dont le fonctionnement s'établit selon trois points :

  • Le budget de fonctionnement, financé principalement par l'État, les entreprises partenaires ou encore par le Conseil général de la Charente et le Conseil régional de Poitou-Charentes mais aussi par le Pôle Image Magelis qui est le principal financeur de l'école.
  • Les différents partenariats avec les universités, le Cnam, différentes industries ou encore le CNBDI.
  • La présence d'un comité de perfectionnement et différents organismes d’observation des carrières qui gèrent les flux de sortie.

Formations[modifier | modifier le code]

Master Jeux et médias interactifs numériques (JMIN)[modifier | modifier le code]

La formation au Master Jeux et médias interactifs numériques s'étend sur deux ans auxquels peut s'ajouter une troisième année de projet personnel. Le master est coaccrédité par le Cnam et l'Université de Poitiers et codiplômé avec le Cologne Game Lab.

Ce master recrute 54 élèves dans six spécialités[10] :

Game design (12 élèves)
Programmation (12 élèves)
Conception visuelle (12 élèves)
Conception sonore (6 élèves)
Management de projet (6 élèves)
Ergonomie (6 élèves)

Mastère Spécialisé Interactive Digital Experiences (IDE) en partenariat avec Gobelins[modifier | modifier le code]

Ce diplôme, de niveau bac+6, est accrédité par la Conférence des grandes écoles. Il est accessible en formation initiale et en formation continue. La majorité des enseignements se déroulent à Paris, au sein des locaux de Gobelins et du Cnam.

Le Mastère s’adresse à des experts du numérique pour créer de nouveaux médias ludiques utilisant les principes et technologies du jeu vidéo. Les participants conçoivent et réalisent des fictions transmédia, advergames, installations muséales interactives, jeux sociaux ou sérieux, mais aussi des dispositifs interactifs innovants et des objets connectés.

Diplôme d'ingénieur du Cnam Informatique et multimédia (IEM)[modifier | modifier le code]

Ce diplôme d'ingénieur se prépare, après un Bac+2 Scientifique, en contrat d'apprentissage durant 3 ans.

Les cours se déroulent au sein du Cnam-Enjmin à Angoulême. C'est un diplôme de l'École d'Ingénieurs du Cnam (EICnam), accrédité par la Commission des titres d'ingénieurs (CTI). Son diplôme donne le grade de Master, qui est la norme internationalement reconnue des études à bac +5.

L'ingénieur IEM est capable de concevoir et de piloter le développement des systèmes "pluri" et "trans" média intégrant à la fois des technologies audiovisuelles numériques et des aspects complexes d’architecture systèmes et réseaux informatiques. L’ingénieur·e informatique et multimédia maîtrise les technologies du jeu vidéo et les systèmes interactifs : la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les technologies immersives et la conception 3D.

Licence Informatique parcours jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Lancée depuis septembre 2020, la licence Informatique parcours jeux vidéo est accessible directement après le Bac en alternance durant 3 ans. Après une période de 3 mois au Cnam-Enjmin, l'étudiant aménage son temps de formation avec un animateur pédagogique et poursuit sa formation dans un studio de jeux vidéo.

Partenariats internationaux[modifier | modifier le code]

Le Cnam-Enjmin collabore avec différentes universités et centres de recherche étrangers et accueille des étudiants en provenance de nombreux pays. Les stages sont ainsi réalisables sur différents continents.

À l'international, le Cnam-Enjmin collabore avec le Cologne Game Lab de l'Université technique de Cologne (en) (Allemagne), l'École NAD-UQAC (Montréal), le School of game du Jilin Animation Institute (Chine), le Centre digital U-tad de l'Université Camilo José Cela (en), l'Université ORT Uruguay (en), le Graduate School Of Culture Technology du KAIST (Corée du Sud), et l'Institut de technologie et d'études supérieures de Monterrey (Mexique)[11].

Pour l'année scolaire 2021 - 2022, le Cnam - Enjmin instituera un master international de conception et développement de jeux vidéo[11].

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Formation aux métiers du jeu vidéo : CNAM - ENJMIN », sur Réseau des écoles du Jeu Vidéo (site du Syndicat National du Jeu Vidéo-SNJV) (consulté le )
  2. « Angoulême: l’Enjmin vous ouvre ses portes au Nil »
  3. « Bienvenue à Zeuzeu - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le )
  4. « Site officiel Cnam-Enjmin / présentation »
  5. Étienne Gless, « Au cœur de l'ENJMIN, l'école des pros du jeu vidéo », L'Étudiant,‎ (lire en ligne)
  6. « Site officiel du Cnam-Enjmin / Le Nil »
  7. Martin Rhodes, « Jeux vidéo : des études à fond les manettes », L'Étudiant,‎ (lire en ligne)
  8. « Les missions du Cnam-Enjmin »
  9. Cyrielle Maurice, « Handicap et jeu vidéo : à Angoulême, un atelier sensibilise au sujet », numerama,‎ (lire en ligne)
  10. « Reportage au Cnam-Enjmin, école nationale du jeu et des médias interactifs numériques », sur Onisep (consulté le )
  11. a et b « Site officiel du Cnam-Enjmin / Relations internationales », sur cnam-enjmin.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]