Éclipse lunaire du 31 janvier 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éclipse totale de Lune
du 31 janvier 2018
image illustrative de l’article Éclipse lunaire du 31 janvier 2018
Type d’éclipse
Gamma -0.3014
Saros 124 (49 sur 74)
Éclipse maximum
Localisation Océan Pacifique
Circonstances générales (UTC)
Éclipse partielle de 10:51:15 à 16:08:27
Éclipse totale de 11:48:27 à 15:11:11
Éclipse centrale de 12:51:47 à 14:07:51
Maximum de l’éclipse 13:29:50

L'éclipse lunaire du est la première éclipse de Lune de l'année 2018. Il s'agit d'une éclipse totale ; elle est la première éclipse totale d'une série de trois, se produisant à environ 6 mois d'intervalle. C'est aussi une éclipse de superlune, avec le périgée survenant le 30 janvier.

Cette simulation animée montre l'apparence approximative de la Lune passant dans l'ombre de la Terre durant cette éclipse. La partie septentrionale de la Lune est proche du centre de l'ombre, qui rend cette partie la plus sombre.

Visibilité[modifier | modifier le code]

L'éclipse est visible depuis une majeure partie de l'océan Pacifique qui est tourné vers la Lune lors de cette éclipse. L'Asie centrale et orientale (dont la Sibérie), l'Indonésie, la Nouvelle-Zélande et la majeure partie de l'Australie ont une vue complète de cette éclipse après le coucher du soleil.

Plus à l'ouest, le sous-continent indien, le Moyen-Orient et l'Europe de l'Est assistent à l'éclipse déjà en cours au lever de la Lune.

L'Amérique du Nord assiste, quant à elle, aux premières phases de l'éclipse jusqu'au coucher de la Lune aux premières heures du matin (local)[1].

Lunar eclipse from moon-2018Jan31.png
La Terre vue de la Lune lors du maximum de l'éclipse.
Visibility Lunar Eclipse 2018-01-31.png
Carte de visibilité.

Particularité[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la première conjonction des phénomènes de lune bleue, de lune rousse et de super lune depuis 1866[2]. Ce qui a valu à cette éclipse lunaire le surnom de « super Lune bleue de sang » dans les médias grand public.

Cette super lune provoque de fortes marées basses qui, combinées à de faibles pluies, font baisser la profondeur des canaux de Venise de 60 cm. Ainsi, plusieurs canaux de la ville lacustre se sont retrouvés à sec du 31 janvier au 2 février[3].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

  • De la totalité ou proche de la totalité :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :