Ælfflæd (femme d'Édouard l'Ancien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ælfflæd
Biographie
Décès après 919
Sépulture Abbaye de Wilton
Père Æthelhelm
Conjoint Édouard l'Ancien
Enfants Ælfweard
Edwin
Æthelhild
Eadgifu
Eadflæd
Eadhild
Eadgyth
Ælfgifu
Religion christianisme

Ælfflæd est la deuxième femme du roi des Anglo-Saxons Édouard l'Ancien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ælfflæd est la fille d'un ealdorman nommé Æthelhelm. Il s'agit probablement de l'ealdorman du Wiltshire portant ce nom dont la Chronique anglo-saxonne mentionne le décès en 897[1]. Elle se marie avec Édouard l'Ancien vers 900, peu après son accession au trône. Elle n'apparaît que sur une seule charte de son mari, en 901, avec le titre de conjux regis, « conjoint du roi », et n'est jamais appelée reine. Il est peu plausible qu'elle ait été sacrée avec son mari le 8 juin 900[1].

Édouard et Ælfflæd ont huit enfants, deux fils et six filles :

Édouard se remarie vers 919 avec Eadgifu. Le sort d'Ælfflæd n'est pas connu avec certitude, mais il semble qu'Édouard l'ait envoyée dans un couvent afin de prendre une nouvelle femme[2]. Elle est inhumée à l'abbaye de Wilton, comme ses deux filles Æthelhild et Eadflæd[3].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Foot 2011, p. 37.
  2. Foot 2011, p. 57.
  3. Foot 2011, p. 45.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sarah Foot, Æthelstan: The First King of England, Yale University Press, (ISBN 978-0-300-12535-1).

Lien externe[modifier | modifier le code]