Walden Bello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walden et Bello (homonymie).

Walden Bello

Description de cette image, également commentée ci-après

Walden Bello en 2007

Naissance 11 novembre 1945 (68 ans)
Manille (Philippines)
Nationalité Drapeau : Philippines Philippine
Profession Sociologue

Walden Bello, né le 11 novembre 1945 à Manille, est un sociologue et un écrivain engagé philippin. Il est récipiendaire d'un prix d'honneur du prix Nobel alternatif en 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1966, après un baccalauréat ès arts en sciences humaines obtenu à l'Université Ateneo de Manila, Walden Bello rejoint l'Université de Princeton où il obtient une maîtrise, en 1972, suivie d'un doctorat en sociologie, en 1975.

Walden Bello s'engage dans l'activité politique à la suite de la déclaration de la loi martiale promulguée par Ferdinand Marcos le 21 septembre 1972.

Analyste politique, Walden Bello est également professeur de sociologie et d'administration publique à l'Université des Philippines. Il a été directeur exécutif du réseau Focus on the Global South, organisation antimondialiste jusqu'à son remplacement par le bolivien Pablo Solón Romero en 2012.

Le site de Right Livelihood Award le décrit comme un des chefs de file de la critique du modèle actuel de la globalisation économique, combinant l'intellectuel et l'activiste.

Bello est aussi membre du Transnational Institute, (basé à Amsterdam), administrateur de Greenpeace (bureau Asie du Sud-est).

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Walden Bello est récipiendaire d'un prix d'honneur du prix Nobel alternatif en 2003, « pour ses efforts remarquables visant à sensibiliser la société civile sur les effets de la mondialisation des entreprises, et comment les alternatives peuvent être mise en oeuvre. »[a 1].

Citation[modifier | modifier le code]

« La mondialisation a perdu sa promesse. Les forces représentant la solidarité humaine et la communauté n'ont pas d'autre choix que d'intervenir rapidement pour convaincre les masses désenchantées que, comme la bannière du Forum social mondial de Porto Alegre le proclame : « Un autre monde est possible ! »

— Walden Bello, Discours d'acceptation du prix Nobel alternatif, le 9 décembre 2003

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Walden Bello, La fin de l'empire américain : La désagrégation du système américain, Fayard,‎ 2006, 336 p. (ISBN 978-2213627441)
  • (en) Walden Bello, Peter Hayes et Lyuba Zarsky, American Lake: The nuclear peril in the Pacific,‎ 1984
  • (en) Walden Bello, Dragons in Distress: Asia's Miracle Economies in Crisis, Food First Books,‎ 1992, 168 p. (ISBN 978-0935028553)
  • People and Power in the Pacific, Pluto Press, London, 1992
  • Dark Victory: The United States and Global Poverty, 1999
  • Global Finance: Thinking on regulating speculative capital markets, 2000
  • (avec Anuradha Mittal), The Future in the Balance: Essays on globalisation and resistance, University of the Philippines Press, Quezon City, Philippines, 2001
  • Deglobalization: Ideas for a New World Economy, Zed Books, London, New York, 2002
  • The Anti-Development State: the political ecnonomy of permanent crisis in the Philippines, 2004
  • Dilemmas of Domination: the Unmaking of the American Empire, 2005
  • La Fabrique de la famine. Les Paysans face à la mondialisation, Éditions Carnets Nord, 2012

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geseko von Lüpke et Peter Erlenwein, "Nobel" alternatif, 13 portraits de lauréats, Sète, La Plage,‎ 2008, 213 p. (ISBN 978-2842211912), p. 173 à 183

Autres sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]