Vin de garage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vins de garage : micro-vinification dans un entrepôt

Un vin de garage est un vin produit en petite quantité sur des petites surfaces. L'appellation est apparue dans le vignoble de Bordeaux au début des années 1990.

Origine[modifier | modifier le code]

C'est dans le Bordelais qu'est apparue cette expression appliquée à des vins de château qui se caractérisaient par de petits volumes et une production volontairement limitée. Autre caractéristique, ces micro-cuvées étaient extrêmement tannique pour avoir été vinifiées puis élevées en fût de chêne neuf. Réservé à une clientèle bien ciblée, le prix de ce vin était très élevé[1].

Les deux promoteurs de ce type de vin furent Jacques Thienpont, propriétaire du château Le Pin à Pomerol, dès 1979, suivi, au tout début des années 90, par Jean-Luc Thunevin, propriétaire du château de Valandraud, à Saint-Émilion[1].

Ces vins extrêmement tanniques furent fort bien notés par Robert Parker, ce qui assura leur succès. Les plus connus des garagistes, outre les deux pré-cités sont : La Mondotte, Péby-Faugère, Gracia et Rol-Valentin[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c À la découverte des vins de garage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]