Viivi Luik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viivi Luik

Description de cette image, également commentée ci-après

Viivi Luik en 2011.

Naissance 1946
Langue d'écriture estonien
Genres poésie, roman, littérature de jeunesse, essai

Viivi Luik (née en 1946 à Tänassilma, Estonie) est une femme de lettres estonienne, poétesse, romancière et essayiste[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Viivi Luik naît en 1946 à Tänassilma, dans le comté de Viljandimaa, en Estonie. Après ses études, elle exerce les métiers d'archiviste et de bibliothécaire, puis peut se consacrer entièrement à l'écriture à partir de 1967[2]. Son époux, Jaak Jõerüüt, est écrivain et diplomate. Luik vit successivement à Helsinki, New York, Berlin et Rome[2].

Viivi Luik publie en 1965, à dix-huit ans, un premier recueil de poèmes, Pilvede püha (Une Vacance de nuages) qui est aussitôt remarqué par la critique ; plusieurs autres suivent, qui sont des succès critiques et populaires[2]. À partir des années 1980, Luik publie moins de poésie et se tourne vers la prose[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Pilvede püha (Une Vacance de nuages)
  • 1966 : Taevaste tuul
  • 1968 : Hääl
  • 1968 : Lauludemüüja
  • 1971 : Ole kus sa oled
  • 1973 : Pildi sisse minek
  • 1975 : Põliskevad
  • 1977 : Luulet 1962–1974 (anthologie)
  • 1978 : Maapäälsed asjad
  • 1982 : Rängast rõõmust
  • 1998 : Maa taevas: luulet 1962-1990 (anthologie)
  • 2007 : Elujoon: valitud luuletused 1962–1997 (anthologie)

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Le Septième Printemps de la paix (Seitsmes rahukevad)
  • 1991 : La Beauté de l'histoire (Ajaloo ilu)
  • 2010 : Théâtre d'ombres (Varjuteater)

Livres pour enfants[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Leopold
  • 1974 : Vaatame mis Leopold veel räägib
  • 1976 : Leopold aitab linnameest
  • 1979 : Tubased lapsed
  • 1984 : Kõik lood Leopoldist
  • 1987 : Kolmed tähed

Essais[modifier | modifier le code]

  • Un Secrétaire à soi (Inimese kapike)
  • 2006 : Discours sur la tombe d'une école (Kõne koolimaja haual)
  • 2010 : Je suis un livre (Ma olen raamat), entretien avec Hedi Rosma
  • 2012 : Le petit placard de l'homme, Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2012. Ce recueil rassemble des essais publiés par Viivi Luik entre 1989 et 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Viivi Luik », Larousse (consulté le 10 août 2012)
  2. a, b et c Dossier sur Viivi Luik sur le site du Centre d'information sur la littérature estonienne ; article mis en ligne en 2003. Page consultée le 10 août 2012.
  3. Présentation de Viivi Luik par Antoine Chalvin sur le site litterature-estonienne.com. Page consultée le 10 août 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]