Une (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Un.
La une d'un quotidien.

La une d'un journal désigne sa première page.

C'est la page la plus importante d'un journal puisque c'est généralement la seule qui sera visible avant l'achat du journal. Il s'agit donc pour le comité de rédaction de faire en sorte que la une soit suffisamment synthétique et attractive pour favoriser l'acte d'achat et le désir de lecture.
Elle doit permettre de renseigner utilement sur le contenu du journal.

Les unes des journaux ont pris une grande importance au cours du XXe siècle, à tel point qu'elles sont parfois utilisées dans des expositions pour illustrer des événements historiques. Par exemple, dans les années 1970, le Centre Georges Pompidou a présenté une exposition sur le XXe siècle mettant en œuvre uniquement des unes de journaux de différents pays.

La mise en page de la une est souvent finalisée en premier afin qu'elle puisse être présentée la veille aux téléspectateurs lors des journaux télévisés de fin de soirée.

Importance de la une d'un journal[modifier | modifier le code]

La une d'un grand quotidien francophone à la fin du XIXe siècle.

À l'origine, la une des journaux d'informations générales ne comprenait que peu de différences avec les pages centrales. On y trouvait généralement un bandeau contenant le titre du journal et les principaux renseignements sur le journal et le numéro concerné (adresse de la rédaction, nom du rédacteur en chef, date et référence du numéro…). En dessous de ce bandeau se trouvaient les articles répartis sur plusieurs colonnes verticales. Parfois des encadrés permettaient de mettre en valeur une courte information (un éphéméride par exemple, voire une réclame) ou le début d'un article qui se continuait dans les pages centrales.

Au fil des époques, la composition de la une des journaux a considérablement évolué pour permettre au lecteur d'avoir une vision rapide et efficace du contenu du journal et de l'intérêt qu'il trouvera à l'acheter et à le lire. La une est également devenue un support intéressant pour l'affichage de publicités.

Les résultats des études qui ont été entreprises sur le parcours de l'œil lors de la lecture, ont été utilisés par les sociétés de presse pour améliorer la composition de la une de leurs journaux en fonction des objectifs recherchés.

Composition de la une d'un journal[modifier | modifier le code]

Les termes ci-dessous désignent les différentes zones composant généralement la une d'un journal (voir schéma). Selon le journal considéré, selon le numéro concerné et même selon l'actualité du jour, ces éléments ne sont pas tous toujours présents et peuvent occuper une surface variable. Par exemple lorsqu'un sujet est d'une grande importance, le titre recouvrira une plus grande partie de la surface de la une. Dans les cas extrêmes il peut même prendre la totalité de la surface. Cependant, les journaux essaient de conserver une homogénéité entre les différents numéros afin que l'identité du journal puisse être reconnue du premier coup d'œil par les lecteurs.

La composition de la une d'un journal fictif est un exercice courant dans les écoles, collèges et lycées en France.

Dénomination des zones composant la une d'un journal.
  • le bandeau, tout en haut de la page, attire l'attention du lecteur sur un thème particulier (qui sera éventuellement détaillé dans les pages centrales du journal).
  • La manchette, comprend le nom du journal, son logo, le prix du journal, la date, l'édition, l'adresse du siège social, les numéros de téléphone et publicité.
  • Les oreilles, à côté de la manchette, et parfois on trouve une seule oreille
  • La tribune, sous la manchette, est l'emplacement le plus important de la "une". C'est là que se trouve l'événement et le titre du jour.
  • Une sous-tribune peut se trouver sous la tribune (ou parfois sur les côtés de la page). On y met en valeur des articles qui sont détaillés à l'intérieur du journal. Elle est composée d'une photographie suivie d'un résumé de l'information et de la mention de la page où lire l'article.
  • Le ventre est le centre de la page. On y trouve le texte des articles de première page.
  • Le rez-de-chaussée (ou pied de page) se situe dans le bas de la page, en son centre. On y trouve une information ou de la publicité.
  • Le cheval se situe dans la partie droite du rez-de-chaussée. Il contient généralement un article qui se continue dans les pages centrales du journal.

Expressions[modifier | modifier le code]

  • « Faire la une (des journaux) » ou « être à la une » : faire l'objet d'une forte attention médiatique.
  • « Tuer la une » : le fait pour un journal de changer la une à la dernière minute, pour tenir compte d'une importante nouvelle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]