Trichinella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trichinella est un genre de nématodes (les nématodes sont un embranchement de vers non segmentés, recouverts d'une épaisse cuticule et menant une vie libre ou parasitaire).

Le genre Trichinella regroupe les vers ronds parasites à l'origine de la trichinose.

Il fait partie de l'embranchement des Némathelminthes,

  • de la classe des Nématodes,
  • de la sous classe des Adenophorea,
  • et de l'ordre des Trichinellida.

Dans l'ordre des Trichinellida on distingue, entre autres, deux types de parasites:

  • les trichures, parasites de la partie postérieure du tube digestif des mammifères(ex : Trichuris vulpis).
  • les trichines, parasites de l'intestin grêle du tube digestif des mammifères, et dont les larves sont parasites du tissu musculaire (ex : Trichinella spiralis).

Ces parasites sont responsables d'anthropozoonose, et ils sont retrouvés partout dans le monde.

Cycle[modifier | modifier le code]

Il existe deux cycles possible : un sylvatique via les carnassiers et omnivores sauvages, et un domestique ou synanthropique via le rat, le porc, le cheval.

L'infection se fait par ingestion des larves. Celles-ci se retrouvent dans l'intestin grêle où elles deviennent adultes et s'accouplent. Les femelles pondent directement dans les plaques de Peyer. À partir de là, les larves migrent via la lymphe et le sang dans tout l'organisme. Elles vont s'accrocher au fibres musculaires striées squelettiques.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Les fibres musculaires se différencient et forment un coque protectrice et nourricière vis-à-vis du parasite.

Le myocarde y échappe car le diamètre de ces fibres est trop petit pour que la larve y entre.

Clinique[modifier | modifier le code]

La clinique est fréquemment asymptomatique.

Cependant, il existe une forme de gravité moyenne : Après 7 à 15 jours d'incubation, la migration des adultes provoque des diarrhées, fièvre, myalgie et oedèmes de la figure, avec altération de l'état général. L'état empire pendant quelques jours sans traitement, puis les symptômes disparaissent en laissant des séquelles psychologiques et fonctionnelles.

La migration larvaire, quant à elle, peut entrainer des complications majeures telles que des méningo-encéphalites, des myocardites, des déshydratations.

Diagnostique[modifier | modifier le code]

On trouve une hyper-éosinophilie parfois associée à un syndrome inflammatoire : VS et CRP augmentent. On retrouve les signes biologiques d'une lyse musculaire : augmentation des CK.

Le diagnostic de certitude est fait par la mise en évidence d'anticorps anti-parasite, mais ce sérodiagnostic met un mois à se positiver.

Traitement[modifier | modifier le code]

Il est conseillé de bien cuire la viande de porc, de sanglier et de cheval.

L'Albendazole est un traitement efficace qui réduit les séquelles.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Note : cette liste est probablement incomplète.