Traité de Kalisz (1343)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Traité de Kalisz (en allemand Vertrag von Kalisch, en polonais Pokój kaliski) est un traité de paix conclu le 8 juillet 1343 entre l'État monastique des chevaliers teutoniques et le Royaume de Pologne.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce traité fait suite à l'accord de Soldin de 1309 qui fut contesté par les princes polonais divisés.

La Cujavie et la région de Dobrzyń reviennent finalement à la Pologne en échange de l’offrande perpétuelle de la Pomérélie de Dantzig et de la région de Culm à l’Ordre. Le pape refuse de ratifier cet accord.

Cet accord de paix n’était pas jugé équitable par la Pologne, mais à ce moment, c’est ce qu’elle pouvait obtenir de mieux : récupérer une partie des territoires revendiqués, sécuriser sa frontière nord et créer des bases légales pour d’éventuelles futures revendications.