Chełmno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chełmno (homonymie).
Page d'aide sur les redirections « Culm » redirige ici. Pour le faciès géologique, voir Culm (géologie).
Chełmno
Blason de Chełmno
Héraldique
Drapeau de Chełmno
Drapeau
Hôtel de ville de Chełmno
Hôtel de ville de Chełmno
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Couïavie-Poméranie
District Powiat de Chełmno
Maire Mariusz Kędzierski
Code postal 86-200 à 86-203
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 56
Immatriculation CCH
Démographie
Population 20 388 hab. (2006)
Densité 1 471 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 21′ N 18° 25′ E / 53.35, 18.41753° 21′ Nord 18° 25′ Est / 53.35, 18.417  
Altitude 75 m
Superficie 1 386 ha = 13,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Chełmno

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Chełmno
Liens
Site web http://www.chelmno.pl

Chełmno (en allemand Kulm ou Culm) est une ville de Pologne qui compte 21 106 habitants (2004). Elle est la capitale de la région historique appelée région de Chełmno (en polonais Ziemia Chełmińska).

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La ville de Chełmno se trouve dans le nord de la Pologne (Voïvodie de Couïavie-Poméranie). Elle est située dans la vallée de la Vistule, sur la route reliant Łódź à Gdańsk, à 50 km environ de Bydgoszcz et de Toruń. Chełmno est le chef-lieu d’un district (powiat).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du lieu de Chełmno date de 1065, dans un document attribué à Boleslas Ier le Vaillant, qui rapporte l'existence d'une maison forte à cette endroit. En 1226, le duc Conrad Ier de Mazovie invite les Chevaliers Teutoniques dans la région de Chełmno. Ceux-ci s’installent dans le village en 1228 qui est baptisé Culm en allemand (du latin Culmen). C'est leur deuxième fondation, après Thorn. Culm leur sert de siège jusqu’en 1250 et en 1232, ils y construisent un château. L'année suivante Hermann von Salza, grand-maître de l'Ordre Teutonique, signe le 28 décembre 1233 la charte du droit de Culm, privilèges urbains qui servent de modèle aux villes de leur État monastique, puis à toute la Prusse et aussi à environ deux-cents villes de Mazovie (indépendante de la couronne polonaise, jusqu'en 1525) et de Pologne. La ville fait partie de la route de la Hanse, ce qui contribue à son développement avant qu’elle ne soit supplantée par Thorn (Toruń en polonais). En 1386 est fondée une université, la première de l'État teutonique fraîchement établit. Culm (Chełmno) et sa région font partie de l’État teutonique jusqu’en 1466, date à laquelle se termine la guerre de Treize Ans qui la place sous suzeraineté polonaise.

Après le Traité de Thorn, Culm-Chełmno intègre la Pologne et devient la capitale d’une voïvodie. Une filiale de l’université de Cracovie y est créée en 1473. La ville qui fait partie de la Prusse royale, continue à se développer, attirant des migrants écossais et hollandais en plus des colons allemands, ce qui a pour conséquence l'existence d'une forte minorité protestante, en particulier luthérienne. À partir du début du XVIIIe siècle s’amorce un déclin important de la ville et, après le Premier partage de la Pologne en 1772, la ville est annexée par le jeune royaume de Prusse. En 1807, la ville se trouve dans le duché de Varsovie, entité créée par Napoléon et qui dure jusqu'au congrès de Vienne. Elle est alors reprise par la Prusse en 1815. C’est à Culm que le chirurgien Ludwik Rydygier réalise la première opération de l’estomac en 1881.

La ville est peuplée en 1905 de 5 131 Allemands, en majorité luthériens, et de 6 534 Polonais catholiques. Ces deux communautés sont antagonistes. Les campagnes sont quant à elles plus peuplées de Polonais. La répartition religieuse est la suivante : 3 876 luthériens-évangéliques germanophones, 284 juifs (s'exprimant en yiddish ou en bas-allemand), 971 catholiques germanophones et 6 534 catholiques polonophones.

Le 22 janvier 1920, Chełmno retrouve son nom officiel actuel et intègre la Pologne ressuscitée après avoir été libérée par l’armée polonaise du général Józef Haller. Pendant la Seconde Guerre mondiale, environ cinq mille habitants de la ville et de sa banlieue sont tués. La ville est libérée par l’Armée rouge le 27 janvier 1945. Ne pas confondre avec le village polonais de Chełmno nad Nerem à 60 kilomètres au nord-ouest de Łódź où le premier camp d'extermination nazi destiné à l'assassinat des Juifs fut implanté.

Économie[modifier | modifier le code]

Chełmno compte environ 1 500 entreprises. Les secteurs les plus développés sont le commerce, les services et les industries liées à l’ameublement.

Les plus grandes entreprises localisée à Chełmno sont :

  • FAM SA (production de meubles et d’équipements pour les logements)
  • Ursus (fabrications mécaniques)
  • Helvetia Furniture (productions de salons)

Monuments[modifier | modifier le code]

La Tour de Mestwin (probable tour de guet des chevaliers teutoniques) et le pignon ouest du couvent des cisterciens

Chełmno a réussi à bien préserver son centre médiéval, avec son plan urbain datant du XIIIe siècle.

Panorama de Chełmno

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :