Trainguard MT CBTC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trainguard MT CBTC est un système de gestion des trains basée sur la communication, en anglais communication based train control (CBTC), fabriqué par la société Siemens Transportation Systems. Il permet une distance rapprochée entre les trains grâce à l'utilisation de cantons mobiles indépendants de la signalisation latérale et permet éventuellement l'automatisation intégrale d'une ligne de métro[1].

Trainguard MT CBTC est notamment utilisé par la ligne 14 du métro de Paris, où il est connu sous le nom de SAET[2], par la ligne L du métro de New York, la ligne 1 du métro d'Alger, la ligne 9 du métro de Barcelone[3], la ligne 2 du métro de Budapest[4]. Les lignes 14 du métro de Paris et 9 du métro de Barcelone utilisent une version pilotage automatique intégrale du système[1],[3].

Dernièrement, la ligne 1 du métro de Paris a été intégralement automatisée à l'aide de Trainguard MT CBTC et une installation d'une version pilotage manuel a été effectué ou est en cours sur les lignes 3, 5, 9, 10 et 12[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le système de conduite des rames de métro peut communiquer avec les appareils au sol grâce à une liaison radio[1]. La communication peut également se faire par une grecque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d site officiel du Trainguard MT CBTC
  2. http://wikiwix.com/cache/?url=http://www.siemens.dk/ccmi/bu/ts/download/pdf/signal_og_sikring/Togkontrol/Trainguard_MT_CBTC_eng.pdf
  3. a et b [PDF] « Siemens, partenaire du premier métro entièrement automatique d’Espagne », par La vie du rail
  4. http://www.webtrains.net/actualites.php?article=1000000540

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]