Communication based train control

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le système communication based train control (CBTC), (ce qui signifie gestion des trains basée sur la communication), est un système de contrôle automatique du trafic ferroviaire (train ou métro) qui se base sur la communication continue entre le train et des ordinateurs chargés de piloter le trafic.

Description[modifier | modifier le code]

Le système CBTC est décrit par une norme internationale IEEE 1474, définie en 1999. D'après cette norme, les principales caractéristiques d'un CBTC sont :

  • une localisation des trains indépendante des circuits de voie ;
  • une transmission bi-directionnelle haut débit entre les équipements au sol et les trains ;
  • un système constitué par des ordinateurs situés à la fois au sol et dans les trains.

Généralement un ordinateur central, situé à l'extérieur du train gère tous les métros qui opèrent sur des lignes reliées à l'ordinateur. Cela permet d'obtenir des trains qui arrivent dans les stations de manière régulière et de réduire l'intervalle de temps entre deux trains aux heures de pointe (90 secondes en moyenne). L'ordinateur central centralise et envoie en retour différentes informations à un ordinateur situé à bord de chaque métro.

Technologies de communication[modifier | modifier le code]

Plusieurs technologies sont possibles pour réaliser les échanges haut débit entre les équipements au sol et les trains. La transmission peut se faire soit :

Exemples[modifier | modifier le code]

Les systèmes de contrôle commande des trains du métro de Paris (OURAGAN et OCTYS), les CBTC en cours de déploiement dans le métro de Paris sur les lignes à conduite manuelle ; Le système d'automatisation de l'exploitation des trains (SAET), le CBTC utilisé par les lignes automatiques 1 et 14 du métro de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]