Timour Moutsouraev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Timour Moutsouraev (en russe : Тимур Муцураев, né le 25 juillet 1976 à Grozny[1], en Tchétchénie) est le fameux barde tchétchène, ancien sportif devenu combattant, qui a, entre 1995 et 2001, enregistré en russe plusieurs albums consacrés en grande partie à la lutte de libération nationale tchétchène et à l'islam.

Ses compositions connurent un grand succès, comme en témoigne notamment l'écrivaine Polina Jerebtsova qui vivait jusqu’à 2005 en Tchétchénie : « Chez nous, tout le monde aime ces chansons, même les grands-mères russes »[2]. Aujourd’hui encore, bien que l'œuvre du barde soit formellement interdite[3], beaucoup de gens écoutent ses chansons librement.

D'après plusieurs sources, Moutsouraev serait rentrée en Tchétchénie en 2008[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Francesco Vietti, Cecenia e Russia, Storia e mito del Caucaso ribelle, Bolsena : Massari, 2005, p. 107.
  2. Polina Jerebtsova, Le Journal de Polina, Paris : Books, 2013, cf. la note de 14 juin 2000.
  3. Ibid., cf. la note de 11 décembre 2001.
  4. [1] Russian FSB is pleased: Comments on KGB forum on 'return' of famous Chechen singer - Kavkazcenter.com

Liens externes[modifier | modifier le code]