Théodore Hannon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Théodore Hannon

Théodore Hannon, né à Ixelles le 1er octobre 1851 et mort le 7 avril 1916, était un poète belge. Il est le frère d'Édouard Hannon.

Ses premiers essais poétiques, et notamment en 1881 les Rimes de joie, portèrent sur lui l'attention et l'admiration du monde littéraire. Huysmans, surtout, voyant en lui un disciple de Charles Baudelaire, fit de lui un portrait élogieux dans À rebours. Toutefois, Hannon par la suite sombra dans les parodies faciles, la poésie érotique et les pièces de théâtre de boulevard, et son œuvre est rapidement tombée dans l'oubli.

Il était également peintre et dessinateur : il illustra en 1883 La Vie bête de Max Waller.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Rimes de joie, éditions Henry Kistemaeckers, Bruxelles, 1881
  • Au pays du Manneken-Pis, éditions Henry Kistemaeckers, Bruxelles, 1883
  • Le Candélabre (1883)
  • La Valkyrigole (1887)

Liens externes[modifier | modifier le code]