Tacloban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tlacopan.
Tacloban
Image illustrative de l'article Tacloban
Administration
Pays Philippines Philippines
Région Visayas orientales
Province Leyte
Barangays 138
Maire Alfred S. Romualdez
Code postal 6500
Démographie
Population 221 174 hab. (2010)
Densité 1 096 hab./km2
Géographie
Coordonnées 11° 15′ N 125° 00′ E / 11.25, 125 ()11° 15′ Nord 125° 00′ Est / 11.25, 125 ()  
Superficie 20 172 ha = 201,72 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Tacloban

Géolocalisation sur la carte : Philippines

Voir sur la carte Philippines administrative
City locator 12.svg
Tacloban
Liens
Site web http://www.Tacloban.gov.ph

Tacloban (du waray taklub : panier de pêche) est la capitale et la ville la plus peuplée de la région des Visayas orientales (Région VIII) des Philippines.

Située sur l'île de Leyte, elle est le centre des transports et de l'éducation dans la région.

La population était de 221 174 habitants en 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a longtemps, Tacloban était un petit village de pêcheurs et faisait partie de Basey à Samar. (à compléter)

Elle a été brièvement la capitale des Philippines durant la Seconde Guerre mondiale, d'octobre 1944 à février 1945.

La ville a été dévastée par le typhon Haiyan le vendredi , enregistrant le plus lourd bilan humain du pays avec plus de 10 000 morts[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Tacloban est subdivisée en 138 barangays, dont la plupart se contentent d'un numéro.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Tacloban se trouve sur la baie de Cancabato dans le détroit de San Juanico, qui sépare l'île de Leyte de celle de Samar.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
Année Habitants Évolution
1995 167 310 -
2000 178 639 6,77 %
2007 218 144 22,11 %
2010 221 174 1,39 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dans Tacloban dévastée, les pillages se multiplient », sur www.lemonde.fr,‎ 10 novembre 2013 (consulté le 11 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Tacloban est soumis à plusieurs risques naturels comme : des inondations, des cyclones, des ouragans, etc.
  • Site officiel de Tacloban