Télévision hertzienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La télévision hertzienne correspond, au sens propre, à la diffusion par l'intermédiaire d'ondes électromagnétiques,

« des signaux de télévision ou Radio (FM) transitant dans l'espace, sans support matériel, reçus par une antenne appropriée. »

Types de transmissions inclus[modifier | modifier le code]

la télévision hertzienne regroupe la "télévision terrestre" (TAT et TNT ainsi que la TNS ou Télévision numérique satellite satellitaire.

Il en résulte que la TV ADSL (norme IPTV) et la TV via les réseaux câblés (norme DVB-C et T) ne sont pas assimilés aux chaînes dites hertziennes, idem pour les chaines véhiculées par un autre support, câble ou fibre optique.

Modes d'émission[modifier | modifier le code]

Les différents modes de diffusion TV, bandes de fréquences et modulations :

Aucune autorisation n'est généralement nécessaire à ce type de réception TV mais un régime déclaratif est en vigueur dans de nombreux pays assujettis à la redevance (Taxe). En revanche, les diffuseurs doivent disposer d'une autorisation des autorités de régulation ou déclarer cette diffusion (satellite) pour réaliser les transmissions.

Émissions "non hertziennes[modifier | modifier le code]

A contrario de la définition initiale, les distributions de la télévision par réseau filaire ne correspondent pas à cette définition, puisque les signaux sont acheminés sélectivement aux seuls ayants droit par un lien physique et pas "sans fil" : télévision par câble, télévision par ADSL et télévision par CPL[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. courants porteurs via le réseau électrique