Syndrome de Mallory-Weiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome de Mallory-Weiss
Classification et ressources externes
Mallory Weiss Tear.tif
Lacérations muqueuses longitudinales du syndrome de Mallory-Weiss sur les parois de l’œsophage et la jonction avec l'estomac vues lors d'une fibroscopie (FOGD).
CIM-10 K22.6
CIM-9 530.7
DiseasesDB 7803
MedlinePlus 000269
eMedicine ped/1359 
MeSH D008309
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Mallory-Weiss est une dilacération longitudinale de la muqueuse du cardia, c'est-à-dire une déchirure superficielle de la muqueuse à la jonction entre l'œsophage et l'estomac. Elle est provoquée par des vomissements répétés et prolongés, ce qui aboutit à une hémorragie digestive haute parfois massive et mortelle (hématémèse). Dans 1/3 des cas il survient après une prise excessive d'alcool, la FOGD (fibroscopie œso-gastro-duodénale) retrouve : une ulcération ou un ulcère linéaire à la jonction des muqueuses œsophagiennes et gastriques.

Les pathologies responsables de vomissements répétés telles que les troubles du comportement alimentaire (boulimie) ou les patients ne respectant pas le régime alimentaire obligatoire après la pose d'un anneau gastrique, sont peu nombreuses, mais tout vomissement même dans le cadre d'une gastro-entérite infectieuse peut se compliquer d'un syndrome de ce type. L'hémorragie est habituellement peu grave et s’arrête spontanément.

Ce syndrome a été décrit par George Kenneth Mallory (en) et Soma Weiss (en) en 1929[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Article « Syndrome de Mallory-Weiss » sur le site anglophone « Who Named It? »