Self-stockage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stockage en libre-service)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Self.

Le self-stockage consiste à mettre à la disposition d'entreprises et de particuliers des espaces de stockage de taille variable, pour de courtes ou longues périodes, pour qu'ils puissent ranger, archiver, stocker, déménager temporairement ou conserver leurs biens. C'est un service très développé aux États-Unis, où il est utilisé couramment, avec plus de 55 000 sites.

Le développement en Europe est rapide et ce secteur d'activité compte environ 2400 centres de self-stockage en 2014. La Grande-Bretagne représente le plus important marché européen (975 centres), suivi par la France (330 centres), les Pays-Bas (264 centres), et l'Espagne (210 centres).

La FEDESSA (Association Européenne du Self-stockage) regroupe les principaux acteurs du self-stockage.

Description[modifier | modifier le code]

AnnexxBordeaux.jpg

Le self-stockage permet de stocker ses biens sur une courte ou longue durée selon ses propres besoins. Les biens sont stockés dans des pièces (généralement appelées box de stockage) fermées à clé et situées dans des sites sécurisés avec contrôle d'accès individuel et vidéo surveillance. Le client, qui est le seul à avoir accès à son box, accède ensuite librement à son espace de stockage.

Bien que relativement similaire à un garde-meuble, le self-stockage s'en distingue par sa flexibilité et sa liberté d'accès. Ainsi, le box de stockage devient un extension de son logement dans lequel tout ce qui n'est pas utile au quotidien peut être entreposé.

Variantes[modifier | modifier le code]

La grande expansion connue par le self-stockage, a conduit à différentes implémentations au niveau de la sécurité, des accès aux boxes etc.

Les portes[modifier | modifier le code]

Portes de boxes de petite largeur à fixation latérale
Centre de self stockage, porte large qui s'enroule assistée par un ressort

Les portes des boxes peuvent être construites de différentes façons. Il y a d'une part les portes qui s'enroulent vers le haut, comme dans l'image à gauche, et d'autre part les portes fixées sur la tranche, image de droite. Ces différents systèmes ont des raisons bien précises d'être.

Les portes qui s'enroulent sur elles-mêmes, ont l'avantage de ne pas prendre d'espace lorsqu'on les ouvre, en revanche, elles ont l’inconvénient d'être lourdes, ce qui peut causer des problèmes de dos pour les personnes âgées.

Étant donné que le self-stockage vise tant les entreprises que les particuliers, certains centres ont été conçus pour tous-publics.

C'est ainsi que pour des portes de petite largeur, on emploie des articulations latérales. Ce système présentant des limites, pour des portes plus larges, qui prendrait trop de place à l'ouverture, deux options sont employées: soit deux portes à fixation latérale et ouverture sur le milieu, soit des portes qui s'enroulent vers le haut, assistées par un ressort.

Public visé, utilisation[modifier | modifier le code]

Couloir.jpg

Le self-stockage s'adresse aux particuliers et aux professionnels.

Il est utilisé par des personnes qui déménagent ou qui partent pour l'étranger, des étudiants qui ont besoin de stocker leurs affaires le temps des vacances, des personnes qui désirent stocker des biens saisonniers ou conserver des biens familiaux.

Les entreprises peuvent l'utiliser comme un petit entrepôt où elles peuvent conserver des documents, ordinateurs, archives, matériel, outils.

Plus particulièrement, en Suisse, la loi prévoit que les déménageurs, sont tenus de garder les meubles entreposés de leurs clients, pendant une duré indéterminée. Ce qui veut dire qu'un déménageur n'aurait pas le droit de se débarrasser des meubles en cas de non payement des charges d'entreposage (combien même dix années se seraient écoulées). Pour cette raison, certains déménageurs ne veulent plus prendre en charge le stockage des meubles, et préfèrent directement rediriger le client vers des centres de self-stockage.

Origine du terme[modifier | modifier le code]

Self-stockage vient directement de l'anglais, même si c'est un mot qui n'est pas utilisé dans les pays anglophones. En effet, self signifie « soi-même », et stockage est un terme qui a connu une évolution au fil des siècles : il est passé de « estoc » à « stock », de base anglo-saxonne. Beaucoup de termes anglais sont adoptés par les francophones, puis réadaptés au français comme e-mail : courriel. En anglais, on utilise le terme self-storage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]