Communauté de Chrischona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis St. Chrischona)
Aller à : navigation, rechercher
Église de St. Chrischona

La Communauté de Chrischona (en allemand Chrischona-Gemeinden) est une communauté protestante dans la tradition piétiste, fondée en 1840 à Bettingen près de Bâle, membre de l'Alliance évangélique suisse (AES). Elle était autrefois connue sous le nom de Mission St. Chrischona (Pilgermission St. Chrischona).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines et la Mission[modifier | modifier le code]

Une première église est construite sur les hauteurs de Bettingen au VIIe siècle. Le nom St. Chrischona est mentionné dès 1356 et fait probablement référence à la sépulture d'une sainte Christiane. Les bâtiments actuels, à l'architecture gothique tardif, n'étaient que ruines après la Guerre de Trente Ans[1].

Christian Friedrich Spittler (de), né en 1782 dans le Bade-Wurtemberg et fils d'un pasteur luthérien, était secrétaire de la Société chrétienne à Bâle et l'initiateur d'un grand nombre d'œuvres à caractère social ou missionnaire. Il entreprend la reconstruction des bâtiments et béni l'église de St. Chrischona le 8 mars 1840. Date aujourd'hui retenue pour la fondation de la Mission. L'objectif était alors de former de jeunes hommes se destinant à devenir missionnaires. Dix-huit premiers frères terminèrent leurs formations jusqu'en 1847, leur nombre alla grandissant, avec un total de 200 dans les vingt années suivantes. Ils restaient en relation avec la Mission et on les nomma Frères de Chrischona (Chrischonabrüder). Ces Frères fondent une maison à Jérusalem en 1846, ils sont aussi particulièrement présents aux États-Unis et en Europe de l'Est[1].

La communauté[modifier | modifier le code]

Après le dècès de Spittler en 1867, Carl Heinrich Rappard (de) développe l'institution et en fait la première formation théologique non académique dans l'espace germanophone[2]. En 1909 est créée l'École biblique pour les filles (Bibelschule für Töchter).

Les premières communautés de frères apparaissent en Suisse en 1869, en Allemagne en 1875, puis en France en 1913. D'autres voient le jour plus tard, en Afrique du Sud (1966) et au Luxembourg (1992).

Sont progressivement rattachés à la communauté des maisons de vacances, des homes pour jeunes ou pour personnes âgées. Une maison d'édition est fondée sous le nom Brunnen Verlag. La maison mère des diaconesses de St. Chrischona est fondée en 1925.

L'organisation est restructurée en 2009 avec la création de la fondation Maison mère des diaconesses de St. Chrischona (Stiftung Diakonissen-Mutterhaus St. Chrischona - DMH).

Structures[modifier | modifier le code]

L'association Chrischona[modifier | modifier le code]

En 1999, St. Chrischona compte 104 communautés et environ 7000 membres[3].

L'association Chrischona est composée des éléments suivants.

  • les communautés Chrischona en Suisse, Allemagne, France, Luxembourg, Namibie et Afrique du Sud ;
  • le séminaire théologique St. Chrischona (Theologische Seminar St. Chrischona - TSC) ;
  • les éditions Brunnen en Suisse et en Allemagne et un réseau d'une cinquantaine de librairies ;
  • les homes pour jeunes, pour personnes âgées, ou maisons de soin, en Suisse, en Allemagne et en France ;
  • la maison mère des diaconesses de St. Chrischona
  • la communauté de travail pour le témoignage messianique en Israël (amzi)

Affiliations[modifier | modifier le code]

En Suisse, Chrischona est membre de l'Alliance évangélique suisse (AES) et de l'Association des Églises libres et communautés évangéliques en Suisse (Verband evangelischer Freikirchen und Gemeinden in der Schweiz).

En Allemagne, Chrischona est une œuvre indépendante au sein de l'Église évangélique (Evangelische Kirche in Deutschland) et appartient à la Ligue des communautés évangéliques de Gnadau (Evangelischer Gnadauer Gemeinschaftsverband (de))[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En allemand
  • Carl Heinrich Rappard, Fünfzig Jahre Pilgermission auf St. Chrischona, Basel, 1890
  • Carl Heinrich Rappard, Die Pilgermission zu St. Chrischona, 1840-1908, Schriften-Niederlage zu St. Chrischona, Basel, 1908
  • Hans Staub, Wir sind sein Werk: 125 Jahre Pilgermission St. Chrischona bei Basel, Brunnen-Verlag, Basel, 1965
  • 150 Jahre Pilgermission St. Chrischona 1840-1990, Brunnen-Verlag, Basel/Giessen, 1990

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Article de Georg Otto Schmid dans Relinfo.
  2. a et b Pages dans Inforel.
  3. Dictionnaire historique de la Suisse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]