Spatial Data Infrastructure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une SDI (Spatial Data Infrastructure; en français IDS, Infrastructure de Données Spatiales ou IDG, Infrastructure de Données Géographiques) est une organisation qui repose sur des accords de partage, une coordination entre ses membres et des systèmes informatiques qui intègrent un ensemble de services (catalogues, serveurs, logiciels, données, applications, pages web, ...) utilisés pour la gestion de l'information géographique (cartes, orthophotoplans, images satellitaires…).

Une partie des services informatiques des SDI est déployée sur le web et respecte un ensemble de conditions d’interopérabilité (normes, spécifications, protocoles, interfaces, ...). Cela permet à l’utilisateur de pouvoir utiliser les services à travers un simple navigateur web ainsi que de combiner les services proposés par différentes SDI selon ses besoins.

La mise en place d’une SDI à l'échelle locale, régionale, nationale ou globale, nécessite l’accord des producteurs, intégrateurs et utilisateurs de l’information géographique de la région concernée. Cet accord doit aussi tenir compte des SDI déjà existantes, ou en cours de développement, dans la région concernée afin de coordonner les différentes SDI.

La mise en place d’une SDI se justifie par :

  • Le besoin d’avoir accès à de l’information géographique existante facilement et efficacement. Jusqu’à présent l’accès à l’information géographique était compliqué par diverses raisons : problèmes de formats, de modèles, politiques de distribution restrictives, manque d’information, etc.
  • La mutualisation de l’information géographique permet de partager les coûts de production, en général assez importants, et de diffusion.

En France, l'Association française pour l'information géographique (AFIGéO) dresse tous les ans un catalogue des principales Infrastructures de Données Géographiques existant sur le territoire, qui est téléchargeable sur son site internet. L'association organise aussi régulièrement, en général tous les ans, les Rencontres des dynamiques régionales en Information Géographique, regroupant les principales IDG régionales.

Exemple d'IDS[modifier | modifier le code]

geOrchestra via La plateforme de la région Bretagne[modifier | modifier le code]

La plateforme GéoBretagne est basée sur le logiciel libre GeOrchestra. C'est historiquement la première plateforme déployée basée sur ce logiciel. Le lancement eut lieu dans le courant de l'année 2010[1].

Cette plate-forme est composée d'une pile logicielle en plusieurs couches :

  • Au sommet : le portail et son module éditorial, basé sur un CMS, et donnant accès aux différents modules qui composent geOrchestra,
  • Coté serveur : geOrchestra, intégrant des modules de visualisation, extraction, édition, catalogue ;

geOrchestra est composée d'un ensemble de briques logicielles indépendantes, notamment GeoServer pour le moteur cartographique et l'exploitation des données géographiques, et GeoNetwork pour tout ce qui a trait à la gestion des métadonnées géospatiales et aux aspects de catalogue. Par ailleurs, un certain nombre d'outils ont été développés spécifiquement, pour permettre notamment une visualisation ou une extraction des données ; ces items, prenant la forme d'applications Web reposent généralement sur des bibliothèques notables, comme OpenLayers ou GeoExt en ce qui concerne les aspects clients, Spring framework pour le code serveur.

L'ensemble repose sur les standards de l'Open Geospatial Consortium, notamment WMS, SLD, WFS, WMC, CSW, WCS[2].

geOrchestra a depuis été déployée dans le cadre de la mise en place d'autres plateformes, notamment en France - Aquitaine, Alsace, Picardie - mais plus internationalement l'IDS connait une utilisation en Amérique du Sud via la plateforme du gouvernement Bolivien Geobolivia[3].

La plate-forme Géo-Centre[modifier | modifier le code]

ArcGIS for INSPIRE[modifier | modifier le code]

ArcGIS for INSPIRE est un logiciel développé par la société ESRI. Il diffère du produit original par son adaptation spécifique à la directive Européenne INSPIRE. Contrairement aux solutions concurrentes, celle-ci est propriétaire.

easySDI[modifier | modifier le code]

easySDI est une IDS Open source distribuée sous licence GPLv3, bâtie avec des composants similaires à geOrchestra. Cette dernière est elle aussi basée sur les standards OGC, et tire parti des logiciels GeoServer et GeoNetwork[4].

Son objectif est également de répondre à la directive INSPIRE et aux besoins de toute organisation désireuse de diffuser de l'information géographique.

Contrairement à geOrchestra, easySDI utilise le système de gestion de contenu Joomla!.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. GéoBretagne vers geOrchestra, vidéo de présentation du projet GéoBretagne
  2. Building a SDI massively based on OWS, vidéo de présentation de la solution
  3. http://sdi.georchestra.org/mapfishapp/map/78a79bc2b0e7981445e32f1f1d526798
  4. easySDI, site officiel

Liens externes[modifier | modifier le code]