Soumission (technique de combat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soumission.
Technique de soumission lors d'un entraînement policier.

Une soumission, est une technique de combat consistant à faire abandonner son adversaire à l'aide de certaines techniques comme l'étranglement ou la clé de bras. En judo sportif, il est plus précisément question de « techniques d'abandon ».

Les règlements sportifs des fédérations imposent le plus souvent un âge minimum et un niveau de compétence minimum pour utiliser ses techniques en compétition et à l’entraînement.

Règlements[modifier | modifier le code]

Chaque sport de combat a son propre règlement :

  • En judo : clés de bras et strangulations exclusivement ;
  • En Mixed martial arts : suivant le règlement en vigueur, clés sur les membres supérieurs et inférieurs (en extension, flexion et rotation), strangulations, compressions et actions combinées ;
  • En lutte birmane : tout est possible.
  • En jiu-jitsu brésilien : en fonction du grade, clé de coude (armlock), d'épaule (omoplata), de genou, de cheville ou les strangulations avec ou sans utiliser le kimono.

Techniques[modifier | modifier le code]

Clé articulaires[modifier | modifier le code]

Elles consistent en l'application d'une force exercée par effet de levier à une articulation tout en se plaçant de façon à éviter une riposte de l'adversaire (éviter les frappes en mma par exemple). Il y a plusieurs façons d'exercer une pression sur l'articulation :

  • clé en flexion
  • clé en extension  : le but est de faire en sorte que l'articulation aille au-delà de sa capacité d'extension naturelle (armlock).
  • clé en torsion  : on fait subir à l'articulation une torsion contre nature (kimura).
  • écrasements musculaires : généralement appliqués au biceps ou au mollet. Ils ont assimilés aux clés articulaires bien que physiologiquement leur action est différentes.

Une clé peut avoir de graves conséquences sur l'articulation, elle peut provoquer des lésions au niveau des ligaments, des tendons ou des muscles, sans parler des luxations.

Étranglements[modifier | modifier le code]

Un étranglement est une technique de combat dont le principe est d'exercer une pression sur la gorge de l'adversaire afin de l'amener à perdre connaissance, il existe deux façons d'amener à la perte de connaissance : la première, l'étranglement sanguin, coupe l'arrivée de sang au cerveau en compressant les artères carotides et la deuxième, étranglement respiratoire, bloque l'arrivée d'air aux poumons en obstruant la trachée.

Ces techniques sont considérées dangereuses car un maintien trop long de la technique peut entrainer une perte de connaissance voire la mort par asphyxie. Les étranglements respiratoires sont plus lents à faire effet que les étranglements sanguins, de plus il y a un risque que les cartilages du larynx soient brisés.

Annexes[modifier | modifier le code]