Souk d'Alep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khan al-Shouneh, une section du souk d'Alep.

Le souk d'Alep, ou souk Al-Madina est un souk couvert situé dans l'ancienne ville d'Alep, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1986. Il est le plus grand marché couvert du monde, avec une longueur totale approximative de 13 kilomètres. La majeure partie du souk date du XIVe siècle[1].

Pendant la guerre civile syrienne et la bataille d'Alep, une grande partie du souk est détruit par les incendies et les bombardements lors des combats entre l'armée et les rebelles.

Souks et khans[modifier | modifier le code]

Le souk d'Alep est divisé en plusieurs souks et khans (ou caravansérails), parmi lesquels[2]:

  • Khan al-Qadi, un des plus anciens kans à Alep, datant de 1450.
  • Khan al-Burghul, construit en 1472. Il accueillit le Consulat général britannique d'Alep jusqu'au début du XXe siècle.
  • Souq al-Saboun ou le kan des savons, construit au début du XVIe siècle. C'est l'un des principaux centres de production du savon d'Alep.
  • Souq Khan al-Nahhaseen ou le souk des tonneliers, construit en 1539. Il hébergea le Consulat général belge au XVIe siècle. Il est devenu un lieu de vente de chaussures, avec 84 boutiques.
  • Khan al-Shouneh, construit en 1546. Il accueille les boutiques d'arts et d'artisanats traditionnels d'Alep.
  • Souq Khan al-Jumrok, le centre commerçant des textiles, avec 55 boutiques. Construit en 1574, Khan Al-Gumrok est considéré comme le plus grand kan du souk d'Alep.
  • Souq Khan al-Wazir, construit en 1682, principal centre des produits de coton.
  • Souq al-Farrayin ou le marché aux fourrures, est l'entrée principale du souk par le sud. Il accueille 77 boutiques spécialisées dans les produits à base de fourrures.
  • Souq al-Hiraj, était traditionnellement le marché de bois de chauffage et de charbon. Il accueille 33 boutiques vendant des tapis.
  • Souq al-Dira', un grand centre d'habillement et un des souks les plus organisés avec 59 ateliers.
  • Souq al-Attareen ou le marché aux herbes. Traditionnellement, il était le marché aux épices. Il possède désormais 82 boutiques vendant principalement du textile, et quelques boutiques vendant des épices.
  • Souq az-Zirb, à l'origine le Souq ad-Dharb, est l'entrée principale du souk d'Alep à l'est. Pendant la période mamelouk, on y frappait la monnaie. Avec 71 boutiques, il accueille désormais des ateliers de textiles et de vêtements.
  • Souq al-Behramiyeh, près de la mosquée Behramiyeh, avec 52 boutiques de produits alimentaires.
  • Souq Marcopoli (dérivé du nom de Marco Polo), un centre de vente de textile avec 29 boutiques.
  • Souq al-Atiq ou le vieux souk, spécialisé dans la vente de cuir non travaillé, avec 48 boutiques.
  • Souq as-Siyyagh ou le marché aux bijoux, est le principal centre bijoutier d'Alep et de Syrie, avec 99 boutiques sur deux allées parallèles.
  • Le Khan des Vénitiens, était la résidence du consul de Venise et des marchands vénitiens.
  • Souq an-Niswan ou le marché des femmes, où se vendent toutes sortes d'accessoires, de vêtements et d'accessoires de mariage.
  • Souq Arslan Dada, l'entrée principale du souk depuis le nord. Avec 33 boutiques, il est un centre de commerce de maroquinerie et du textile.
  • Souq al-Haddadin, une des entrées nord de la vieille ville. Il est considéré comme accueillant traditionnellement les forgerons.
  • Souq Khan al-Harir ou le kan de la soie, est une des entrées nord du souk. Construit dans la seconde moitié du XVIe siècle, il est aujourd'hui spécialisé dans le textile. Il accueillit le Consulat d'Iran jusqu'en 1919.
  • Suweiqa (pour petit souk en langue arabe), consiste en deux longues allées : Sweiqat Ali et Suweiqat Hatem, localisé dans le quartier al-Farafira, qui accueille plusieurs kans et marchés spécialisés dans les produits d'équipement de la maison et de la cuisine.

Références[modifier | modifier le code]