Sophie Coignard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sophie Coignard

alt=Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession

Sophie Coignard est une essayiste et journaliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grand reporter à l'hebdomadaire Le Point, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages d'investigation, concernant notamment la franc-maçonnerie[1]. Elle s'est fait une spécialité de dévoiler les secrets de la République[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Nomenklature française, avec Alexandre Wickham, Belfond, 1986
  • La République bananière, avec Jean-Francois Lacan, Belfond, 1989
  • Le Jour où la France a basculé, Robert Laffont, Paris, 1991
  • Le Nouveau Dictionnaire des girouettes, avec Michel Richard, Robert Laffont, Paris, 1993
  • Les Bonnes Fréquentations - Histoire secrète des réseaux, avec Marie-Thérèse Guichard, Grasset, Paris, 1997
  • L'Omerta Française, avec Alexandre Wickham, Albin Michel, Paris, 1999
  • Le Rapport Omerta, Albin Michel, Paris, 2002
  • Le Rapport Omerta, Albin Michel, Paris, 2003
  • La Vendetta Française, Albin Michel, Paris, 2003
  • Le Rapport Omerta, Albin Michel, Paris, 2004
  • Le Marchand de sable - La vérité sur le système Delanoë, Albin Michel, Paris, 1er mars 2006, (ISBN 2226170863)
  • Rapacités, avec Jean-Louis Gergorin, Fayard, Paris, 28 février 2007, (ISBN 2213633681)
  • Un État dans l'État, Albin Michel, Paris, 2009, (ISBN 9782226189868)[3]
  • Le Pacte immoral - comment les élites sacrifient nos enfants, Albin Michel, Paris, 2011, (ISBN 9782226219190)
  • L'Oligarchie des incapables, avec Romain Gubert, Albin Michel, 2012[4]
  • Michelle Obama. L’Icône Fragile, Plon, Paris, 2012 (ISBN 978-2-259-21812-2)
  • 100 questions sur les francs-maçons, Éditions La Boétie, 2013 (ISBN 9782368650004)
  • La caste cannibale : Quand le capitalisme devient fou, avec Romain Gubert, Albin Michel, 3 janvier 2014 (ISBN 9782226254689)

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvie Pierre-Brossolette, Le Point, 12 mars 2009 [1].
  2. Coignard : « En France, on pense qu'un homme puissant doit être privilégié », Le Figaro Magazine du 27 septembre 2011.
  3. « Les francs-maçons, un État dans l'État ? ».
  4. Interview de Sophie Coignard sur France Info, le 5 janvier 2012.