Son sur disque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dénomination son sur disque s'applique à une variété de techniques de synchronisation du cinématographe (ou du chronophone, du kinétoscope, etc.) et du phonographe (ou gramophone, ou berlinophone, etc.) ainsi qu'aux films sonores correspondant (phonoscène). Il s'agit d'un terme forgé dans les années 2000 par les historiens du cinéma (Serge Bromberg en France, Rick Altman aux États-Unis) pour rendre compte d'une histoire jusque-là occultée du cinéma sonore.

Inventaire[1][modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

  • Biophonographe
  • Cinophon (ex: La Donna e Mobile, Alfred Duskes, 1908)
  • Projectophon

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

  • Filmophone
  • Replicaphone
  • Apollo-Gramaphone
  • Vivaphone

États-Unis[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Lange, Serge Bromberg, Les Premiers pas du cinéma, à la recherche du son, DVD Lobster.