Sefseri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Femme portant un sefseri

Le sefseri (arabe : سفساري), également orthographié safsari ou sefsari, est un voile traditionnel féminin porté en Tunisie.

Il est composé d'une large pièce d'étoffe couvrant tout le corps de la femme. Il est en général de couleur crème en coton, satin ou soie.

Selon les régions de Tunisie, il peut aussi être très coloré, notamment dans le sud du pays[1].

Il est porté par les femmes par pudeur et pour éviter les regards masculins. On côtoie aujourd'hui en Tunisie des femmes portant ce vêtement avec des femmes qui ne le portent pas. Souvent, une mère le porte tandis que sa fille ne le portera pas. Après l'indépendance de la Tunisie, le président Habib Bourguiba avait essayé, en vain, d'en faire abandonner l'emploi[2], au profit du hijab[1].

Il est aujourd’hui assez largement abandonné[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jean-Pierre Filiu et Jean-Noël Jeanneney, « La Tunisie de Bourguiba », Concordance des temps, France Culture, 15 février 2014, 42e minute.
  2. « Bahia ou... ces femmes de Tunisie », Les femmes aussi, ORTF, 8 janvier 1968.

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Haïk, version algérienne du sefseri

Lien externe[modifier | modifier le code]