Samuel Warren Carey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carey.
Samuel Warren Carey

Samuel Warren Carey (Campbelltown, Nouvelle-Galles du Sud, Australie 1911 - 20 mars 2002) était un géologue australien qui fut l'un des premiers défenseurs de la théorie de la dérive des continents. Ses travaux sur les plaques tectoniques l'ont conduit à élaborer la théorie de l'expansion terrestre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carey en Nouvelle-Guinée, 1942.

Carey fut lieutenant pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'unité des forces spéciales Z Force, développant une technique audacieuse utilisant de petites équipes pour miner les navires dans un port ennemi. L'opération Scorpion devint obsolète mais Carey testa secrètement sa technique en infiltrant le port de Townsville en plaçant de petites mines factices sur des navires américains.

Sam Carey était un contributeur de la géologie hautement considéré et ses nombreuses contributions aux théories émergentes et ses propositions étaient souvent en avance sur les vues acceptées de l'époque. La théorie de l'expansion terrestre est désormais considérée comme étant obsolète, en raison des découvertes dans le domaine survenues depuis les années 1960.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Expanding Earth, 448 pp., Elsevier, Amsterdam 1976
  • Theories of the Earth and Universe, 206 pp., Stanford University Press. 1988
  • Earth Universe Cosmos - University of Tasmania. 1996

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]