Real Republicans Accra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Real Republicans, club de football du Sierra Leone

Real Republicans Accra

Généralités
Fondation 1956
Disparition 1966
Stade Inconnu
Siège Accra
Palmarès principal
National[1] Championnat (1)
Coupe du Ghana (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Real Republicans est un club ghanéen de football basé à Accra, capitale du pays. Le club est dissous en 1966, à la suite du coup d'État survenu dans le pays.

Historique[modifier | modifier le code]

La formation d'Accra prend part au championnat national dès sa création en 1956, même si cette édition inaugurale n'est pas comptabilisée dans les bilans de la fédération ghanéenne, suite au boycott de six des huit clubs fondateurs de la compétition. Le Real Republicans réussit à remporter trois Coupes du Ghana consécutives, entre 1962 et 1964 (plus une finale non disputée en 1965) et un titre de champion en 1963.

Il remporte son seul et unique titre de champion lors de la saison 1962-1963, où il termine devant les deux grands clubs du pays, Asante Kotoko et Hearts of Oak. Real Republicans réussit même le doublé cette année-là en battant Cornerstones en finale de la Coupe du Ghana. Ce titre permet au club de représenter le Ghana lors de la toute première compétition continentale africaine, la Coupe des clubs champions africains 1964, où il atteint la demi-finale, perdue à domicile face aux Camerounais d'Oryx Douala.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Coupe du Ghana :
    • Vainqueur : 1962, 1963, 1964
    • Finaliste : 1965 (finale non disputée)

Références et liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens[modifier | modifier le code]