Ramessou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ramessou
N5
Z1
F31 S29 M23 A52
Rˁ-ms-sw

Ramessou (né sûrement à Memphis[1] ; mort vers -1229/-1227)[2], ou Ramsès le jeune, est le premier fils qu'Isis-Néféret a eu avec Ramsès II.

Sa brillante carrière l'amène au titre de « généralissime ». Ayant vécu au moins jusqu'en l'an 52 du règne, il est certainement héritier présomptif[3] de Ramsès II et, à ce titre, a sans doute été enterré dans la tombe KV5 de la vallée des rois, préparée par le pharaon pour plusieurs de ses fils.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Ramessou lors de l'inauguration du grand pylône de Ramsès II au temple de Louxor
Ramessou
Naissance Décès vers -1227
en l'an 52 du règne de Ramsès II
Père Ramsès II Grands-parents paternels
Séthi Ier
Mouttouya
Mère Isis-Néféret Grands-parents maternels
Horemheb ?
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Khâemouaset
Bentanat
Sethnakht
Isis-Néféret II
Mérenptah
Takhat
plus tous les autres enfants de Ramsès II
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Il s'illustre essentiellement dans le métier des armes, commencé très jeune puisqu'il est représenté au côté de son père et de deux de ses demi-frères dans le plus grand des temples d'Abou Simbel lors de la bataille de Qadesh, an l'an 5 du règne. Tenant dans sa main droite un flabellum avec une plume d'autruche, il est coiffé de la mèche de l'enfance et vêtu d'une robe plissée à devanteau triangulaire dont les amples manches, également plissées, retombent sur ses avant-bras. Une inscription le qualifie de scribe royal, premier généralissime de Sa Majesté, fils du Roi, de son corps... Ramessou.

À sa mort, le titre d'héritier revient à son frère, le deuxième fils d'Isis-Néféret, Khâemouaset, puis à la mort de ce dernier, vers l'an 55 du règne, au troisième fils d'Isis-Néféret, Mérenptah, bien que treizième sur les listes princières, et qui sera finalement le successeur de Ramsès II.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Ramessou
Type Tombeau collectif
Emplacement Vallée des rois, tombe KV5
Date de découverte 1995
Découvreur Kent R. Weeks
Fouilles
Objets découverts

Une grande tombe a été retrouvée dans la vallée des rois, la KV5, qui comprend de multiples chapelles et tombeaux des enfants royaux de Ramsès II. L'exploration de cette sépulture collective n'est toujours pas achevée. La tombe est très dégradée ayant souffert dès l'Antiquité de pillages et des aléas climatiques qui frappent la vallée des rois de manière sporadique mais dévastatrice pour ce type de tombe qui s'enfonce profondément dans le sol.

Les parois de la tombe étaient recouvertes de reliefs sur stuc dont le décor a pu être restitué par les archéologues livrant de nombreuses scènes représentant Ramsès II seul ou accompagné de ses fils devant les dieux. Le prince Ramessou est attesté de manière certaine sur l'une d'entre elles où il figure en prière devant le dieu Néfertoum.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ramsès, alors corégent, s'y était installé lorsque Séthi Ier régnait.
  2. Si l'on retient la chronologie du British Museum, de A. D. Dodson, H. W. Helck, N. Grimal, K. A. Kitchen, J. Kinnaer, R. Krauss, J. Málek, I. Shaw, J. von Beckerath.
  3. Dodson & Hilton, p. 173

Bibliographie[modifier | modifier le code]