Flabellum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le flabellum (du latin : flabellum, « éventail », pluriel : flabellums ou flabella) est un grand éventail, monté sur des hampes.

Égypte antique[modifier | modifier le code]

L'usage de ces éventails se retrouve en Égypte antique. Pharaon avait parmi ses courtisans celui qui portait le titre de « flabellifère à la droite du roi », c'est-à-dire celui qui avait le privilège de porter le flabellum ; Horemheb, avant son accession au trône, portait ce titre.

Église catholique[modifier | modifier le code]

Le pape Pie XII sur la sedia gestatoria lors de son couronnement au printemps de 1939. On aperçoit, derrière, le sommet d’un des flabellums surmonté de plumes d’autruche blanches utilisés pour cette cérémonie.

Dans l'Église catholique ces éventails étaient portés devant le pape, jusqu'à la simplification des cérémonies induites par le concile Vatican ii sous le pontificat de Paul vi. Ces flabellums[1] ne servaient plus à donner un peu de fraîcheur au pape, ce qui avait été leur usage antique, mais avaient rôle un purement symbolique[2].

Les flabellums étaient confectionnés à l'aide de plus d'autruche, selon l'usage antique, ou bien de plumes de paon dont les ocelles, symbolisaient le regard, et donc la vigilance du pape sur l'ensemble de l'Église[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon les recommandations de l'Académie française de 1990, il est préférables d'appliquer aux mots étrangers les pluriels réguliers du français, donc flabellums plutôt que flabella.
  2. a et b Xavier Renard, Les mots de la religion Chrétienne, Belin, coll. « le Français retrouvé »,‎ octobre 2008 (ISBN 978-2-7011-4928-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]