Protographium marcellinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Protographium marcellinus ou Eurytides marcellinus est un insecte lépidoptère de la famille des Papilionidae, de la sous-famille des Papilioninae et du genre Protographium.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été décrit par Henry Doubleday en 1845 sous le nom initial de Papilio marcellinus.

Synonymes : Papilio sinon Fabricius, 1775; Iphidicles sinon ; Dyar, 1903 Eurytides marcellinus [1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Protographium marcellinus se nomme Jamaican Kite en anglais[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Protographium marcellinus est un grand papillon de couleur kaki orné de blanc aux ailes antérieures à bord externe concave et ailes postérieures à bord externe festonné porteuses chacune d'une longue queue. Les ailes antérieures sont ornées d'une bande blanche depuis le tiers du bord costal qui s'élargit et rejoint le bord interne et d'une ligne submarginale de points blancs. Les ailes postérieures sont ornées de deux bandes blanches partant de la base et d'une en triangle partant du bord costal, d'une ligne submarginale de chevrons blanc et d'un point rouge anal.

Biologie[modifier | modifier le code]

Protographium marcellinus vole en deux générations. Quand une génération est abondante, il devient migrateur[2].

Plantes hôes[modifier | modifier le code]

La plante hôtes de sa chenille est Oxandra lanceolata [1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Protographium marcellinus réside à la Jamaïque. Il est migrateur occasionnel en Floride[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les rares lieux où pousse la plante hôte de sa chenille Oxandra lanceolata[2].

Sur les autres projets Wikimedia :

Protection[modifier | modifier le code]

Protographium marcellinus est inscrit vulnérable (VU) sur le Red Data Book de l'IUCN[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Protographium », sur funet.fi (consulté le 25 aout 2012)
  2. a, b et c « Protographium marcellinus », sur xerces.org (consulté le 25 aout 2012)
  3. a et b « Protographium marcellinus », sur iucnredlist.org (consulté le 25 aout 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]