Propulseur azimutal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma d'une propulsion en Z-drive : un moteur (D) est relié à l'hélice (A) par l'intermédiaire d'un « Z ».
Propulseur azimutal rétractable sous la coque du câblier Île de Bréhat

Un propulseur azimutal, aussi connu sous le nom de Z-drive (« transmission en Z », en anglais), est un type de transmission permettant à l'hélice (le propulseur) placée sous la coque du navire, de pivoter sur 360° pour permettre des changements rapides de direction. Contrairement aux pods, où le moteur est dans une nacelle à l'extérieur de la coque, ici le moteur est à l'intérieur de la coque. Il est relié à l'hélice par une transmission à deux renvois d'angle, le tout ayant une forme de « Z », d'où le nom. La poussée étant vectorielle, les propulseurs azimutaux permettent de se passer de safran. Par rapport aux pods, l'ensemble de la transmission est mécanique et non électrique, ce qui est plus adapté à des navires de petite taille comme les remorqueurs.

On trouve des propulseurs azimutaux dans des installations fixes, ou parfois rétractables dans la coque pour diminuer la trainée en route libre.

Ils sont utilisés principalement par les navires ayant besoin d'une grande manœuvrabilité (remorqueurs, bateaux de service portuaire...), les navires devant maintenir précisément leur position (dragues, navires de ravitaillement offshore), et les navires pouvant accoster de leurs propres moyens (certains cargos et navires à passagers).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Z-drive ont pour la première fois été construit par Hollming en Finlande dans les années 1960, sous le nom d'« Aquamaster »[1], plus tard racheté par FinnYards[2], puis par Ulstein Group.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hollming Group - History
  2. http://www.hollming.fi/english/history_business.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • ZF Marine fabricant de propulseurs azimutaux