Prairie du Rocher (Illinois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prairie du Rocher (homonymie).
Prairie du Rocher
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Illinois Illinois
Comté Randolph
Démographie
Population 604 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 38° 04′ 59″ N 90° 05′ 45″ O / 38.083056, -90.09583338° 04′ 59″ Nord 90° 05′ 45″ Ouest / 38.083056, -90.095833  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Illinois

Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Prairie du Rocher

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Prairie du Rocher

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Prairie du Rocher

Prairie du Rocher est une ville de l'Illinois, dans le comté de Randolph aux États-Unis. En 2010, la ville comptait 604 habitants. Prairie du Rocher a été fondé par des colons Canadiens en 1722 juste après la construction du fort de Chartres par le gouverneur de la Louisiane française, Pierre Dugué de Boisbriant.

Prairie du Rocher est une des plus veilles communautés fondées au XVIIIe siècle à quatre miles du fort de Chartres, site d'une fortification militaire et coloniale établie en 1718. Le fort et le village firent partie d'un vaste territoire en Amérique du Nord, la Nouvelle-France.

Historique[modifier | modifier le code]

Nouvelle-France[modifier | modifier le code]

En 1718, Pierre Dugué de Boisbriant construit le premier fort de Chartres. En 1722, Sainte-Thérèse Langlois, un neveu de Boisbriant, fonda Prairie du Rocher. Le village fut construit sur un terrain donné par la Compagnie des Indes. Boisbriant devient plus tard le commandant de la région. Le village fut stratégiquement localisé sur les terres fertiles du Mississippi. Les surplus de la production agricole des habitants fut vendu pour à La Nouvelle-Orléans et à d'autres communautés au sud de la Louisiane.

Parce que les habitants ne pratiquaient pas la fertilisation, le sol devient épuisé. En plus, l'augmentation de la population fit qu'il n'y avait pas assez de terres agricoles pour tout le monde. Alors, quelques habitants déménagèrent sur le côté ouest du Mississippi et fondèrent Sainte-Geneviève en 1750[1].

Contrôle britannique[modifier | modifier le code]

Après la victoire dans la guerre de Sept Ans, les Britanniques prirent possession des territoires du côté est du Mississippi, excluant La Nouvelle-Orléans. Les Britanniques arrivèrent en 1765 et plusieurs habitants traversèrent la rivière pour éviter leurs domination. Ils allèrent à Sainte-Geneviève et Saint-Louis en Louisiane espagnole.

Révolution américaine[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution américaine, George Rogers Clark captura Prairie du Rocher pour les colonies américaines qui résulta à la capture de Vincennes. Sa campagne causa les autres habitants à déménager sur le côté ouest du Mississippi en Louisiane espagnole, ce qui laissa peu d'habitants à Prairie du Rocher. C'est alors que les terres et maisons firent données aux membres du groupe de Clark.

Inondation de 1993[modifier | modifier le code]

Prairie du Rocher fut une des rares villages à être épargné par le fleuve Mississippi pendant l'inondation de 1993. Cependant le fort de Chartres fut inondé.

Prairie du Rocher aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Prairie du Rocher est un village riche en histoire. Quelques bâtiments fut rénovés ainsi que certaines édifices qui date de la période de la Nouvelle-France.

Fort de Chartres[modifier | modifier le code]

Le fort de Chartres est un fort militaire datant de l'époque de la Nouvelle-France construit au XVIIIe siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carl J. Ekberg, Colonial Ste. Geneviève: An Adventure on the Mississippi Frontier, Gerald, MO: The Patrice Press, 1985, p. 25